dimanche 6 décembre 2009

Teens en vogue

s32a7d

Il y a déjà un bon bout de temps, alors que je flânais dans les rayons d'un bureau de presse pour m'acheter quelques magazines français, je suis tombée sur le Teen Vogue de novembre qui était à prix réduit (ça arrive que, une fois "obsolètes", des magazines soient bradés ! C'est rare, ce n'est pas systématique, mais ça m'arrange bien !). Je l'ai donc acheté, car plus j'ai de magazines à lire, mieux je me sens. (Je suis complètement accro aux magazines de mode).

Il faut dire que j'ai eu une belle surprise en lisant ce numéro. La cible du magazine est peut-être plus jeune, mais ça n'empêche que je me suis reconnue dedans et qu'il m'a fait très plaisir. Tout d'abord, dans les premières pages, une petite publicité pour le Teen Vogue Handbook (qui fait partie de ma wish list de Noël : papa, maman, petit frère, si vous me lisez...) avec une phrase qui accroche : Do you have a passion for fashion ?

s32a7d

C'est là que j'ai envie de crier OUI ! Et en même temps je repense à quand j'étais plus petite ainsi qu'à mon adolescence. Quels étaient les magazines auxquels on avait droit ? Miss, Girl, Jeune & Jolie pourvus d'un ramassis d'éditos mode poupouffe et autres articles sexos encore plus débiles les uns que les autres. De temps en temps, nous avions droit à un petit magazine en supplément dans les magazines de nos mères tels que ELLE Girl ou Mlle Figaro et là j'étais la plus heureuse. Mais pourquoi ça ne continue pas ? Pourquoi les filles en France qui aiment la mode, qui aimeraient en faire leur métier ou qui sont passionnées n'ont pas de magazine qui leur correspondent ? Je lis ELLE depuis très longtemps, mais parce que ma mère est abonnée ou l'a au moins acheté tous les lundi (maintenant vendredi). Je n'avais que ça à me mettre sous la dent pour rassasier mes envies de mode. Et puis acheter Vogue, c'était hors de question pour moi à l'époque, trop cher, trop inaccessible, trop luxueux, je pensais que je n'y comprendrais rien et je m'auto-censurais.

s32a7d

Ce Teen Vogue ne prend pas ses jeunes lectrices pour des débiles. Au contraire. Il fourmille de trucs et astuces, il donne de l'espoir. En lisant les articles, en feuilletant les pages, en lisant le courrier des lectrices, j'ai vraiment ressenti que ce Teen Vogue nous crie : tu es jeune ? Tu es motivée ? Tu vis ta passion à fond et tu veux en faire ta vie ? Alors voilà comment il faut faire, voici des conseils, sois motivée, un jour tu y arriveras, il faut en vouloir. Regarde ces exemples, regarde ces filles qui ont réussi (ci-dessous, des témoignages et portraits de stagiaires au sein des équipes du magazine Vogue qui ont fini par décrocher un emploi... en temps de crise !), crois-y, garde espoir, bosse à fond, donne toi les moyens (en plus nous sommes là pour t'aider, fais toi offrir le Teen Vogue Handbook !) et tu y arriveras.

s32a7d

C'est quand même autre chose que les articles bidons auxquels les jeunes filles en France ont droit quand elles achètent des magazines dont elles sont la cible... J'aimerais tellement qu'en France aussi on prenne les adolescentes au sérieux. Pourtant nous avons la Fashion Week, nous avons un rayonnement mode assez conséquent, notre bon goût et allure sont prônés et sacralisés dans le monde entier. Je n'exagère pas, dès que je rencontre des étrangers je leur demande quelle image ils ont de la France et des françaises et j'obtiens souvent les mêmes réponses : luxe, gastronomie, allure, ce petit je ne sais quoi, le mythe de la parisienne, Chanel, la mode, le french kiss, vuley vu cuchey ave moi cé souar...

Alors pourquoi en France quand une adolescente dit "je veux travailler dans la mode" on la regarde comme un gosse qui dirait "moi plus tard, je veux être astronaute !". On pense que c'est un stéréotype, on pense "oui c'est bien ma fille, allez file faire tes devoirs, passe ton bac et on en reparle après". Bien sûr ce n'est que mon avis. Bien sûr ce ne sont que des généralités. Peut-être que je vois les choses de cette manière parce que je viens de la province, de la campagne profonde et que je n'ai jamais été élevée à Paris au milieu de la féerie de la mode (je vous invite d'ailleurs à lire ce post de Garance Doré ainsi que la tonne de commentaires qu'il a reçu). Pourquoi en France est-on stupéfaites de voir sur Lookbook ou sur des blogs étrangers des filles de 15 ans surlookés tandis que nous à leur âge nous n'avions l'air de rien (d'ailleurs, filez lire l'article de TokyoBanh Bao à ce sujet) ? D'accord il y a internet, les blogs, mais je pense surtout qu'en France, on laisse la mode "aux grandes personnes", tandis qu'à l'étranger, la mode n'est peut-être pas aussi sacralisée.

s32a7d

Puisqu'on parle de blogs, je suis heureuse d'être en 2009 et d'en avoir un. Je me souviens qu'à son ouverture j'en avais honte dans la vraie vie, mais j'en étais fière sur internet. Maintenant ça m'indiffère sur internet mais j'en suis fière dans la vraie vie. Ca commence à devenir difficile pour moi de ne pas en parler. J'ai remarqué qu'à chaque nouvelle rencontre (et j'en fais beaucoup cette année vu que chaque personne qui croise mon chemin est forcément nouvelle) le sujet de mon blog arrive très vite sur le tapis. Il fait partie de moi, il m'a permis de rencontrer des personnes géniales, d'entrer en contact avec des personnes que j'admire, m'offre des opportunités auxquelles je n'aurai jamais osé prétendre (mon stage chez Glamour en fut la preuve) et je croise les doigts pour que ça continue. Mon blog ne me fait pas gagner un centime, mais ce qu'il me rapporte n'a pas de prix.

J'ai bien conscience que j'ai l'air d'un pur produit de la génération Star Ac'. De croire qu'avec la petite (très petite, voir microscopique) visibilité médiatique que me donne mon petit blog mode amateur je peux essayer de trouver un job qui me fait rêver plutôt que de suivre des études qui ne me plaisent pas. Alors quand je vois des filles comme Tavi, Jane, Lisa, Susie ou encore Kenza, ça me donne de l'espoir. Je me dis que ce que j'aime faire n'est peut-être pas vain et je m'en donnerai les moyens.

Et puis j'ajouterai : à quand un Teen Vogue français ? A quand un ELLE girl ou un Mlle Figaro mensuels, voir hebdomadaires ? Quand est-ce qu'on nous prendra au sérieux, nous les petites filles françaises pleines de rêves qui ne sont pas réservés qu'aux riches, qu'aux grandes personnes ou qu'aux parisiennes ? Quand est-ce qu'on arrêtera de penser que la mode c'est "le Diable s'habille en Prada" ou un monde d'écervelées et de filles superficielles ?

56 commentaires:

mlechocolat a dit…

Super bien écirt ton article :-) Bravo !

Blondie & Brunette a dit…

Je suis complètement d'accord avec toi !
J'ai vécu aux USA, et depuis que je suis ici, je trouve les magazines pour adolescents sont pas assez bien.. on a que des choses superficielles, Jeune & Jolie, Girls.. les articles se résument a "comment savoir si tu lui plais?" et niveau mode, c'est pas ce qu'on cherche.
Aux USA je lisais Teen Vogue, et j'adore ♥ Ca reste Vogue, mais adapté pour nous, les jeunes passionées de mode, c'est ce qu'il nous faut quoi ! Dommage qu'on trouve pas l'équivalent en France.

Manon a dit…

Oh mon dieu, si tu savais à quel point ton article me parle, à moi toute jeune provinciale de 15 ans à peine. L'article de Garance Doré m'avait déjà beaucoup fait réagir, mais le tien encore plus. Je recherche depuis des années un magazine teen qui ne laisse pas croire que les ados sont toutes obsédées par les mecs. Muteen dans le genre est cool, mais il est plus destiné aux filles d'environ 18 ans... Quand je dis que je lis Glamour, on me répond que "han, c'est un magazine de vieilles"; quand je dis que je veux travailler dans la mode, les gens ont un sourire mi-amusé, mi-sceptique; quand je réponds que "c'est moi qui l'ai fait" quand on me demande d'où vient un de mes vêtetements, on me prend pour une vieille fille qui tricote devant la cheminée; je n'ose pas mettre de talons car je serais immédiatement catégorisée de "pute" parce que ceux que les filles portent chez moi sont d'horribles chaussures pointues et démodées; quand je mets un truc trop court les gens sont limite scandalisés... Et j'en passe et des meilleures! J'en ai vraiment marre de cette société qui donne une image aussi péjorative des ados qui aiment la mode, et des ados en général.

cinnam0n a dit…

Je rêve aussi d'un Teen Vogue français. Mais pourquoi attendre que quelqu'un d'autre s'en charge pour nous :) ?

Fanette G a dit…

J'aimerai répondre aussi bien que tu as écris cet article mais je n'ai rien à ajouter.
Je me retrouve vraiment dans ton article, à vrai dire je lisais moi aussi le Elle de ma mère en me disant que la mode était quelque chose d'inaccessible. J'ai 18 ans et j'ai l'impression qu'elle l'est encore ! Alors quand je vois des filles de 15 ans avec un super look (à l'étranger forcement) je me dis qu'en France il faut se réveiller.
Et pour ma part, j'en suis encore à la phase où e suis fière de mon blog sur le net mais j'en ai honte dans la vraie vie ! Mais quand je vois les gens qu'il me permet de rencontrer et les opportunité qu'il m'offre, je me dis qu'il faut arrêter toute cette pseudo honte à avoir un espace de partage sur internet !
Un très joli article :)

Agathe a dit…

Coucou :)
Je suis bien d'accord avec toi, j'ai 15 ans et je me suis penchée sur l'univers de la mode depuis environ un an; je trouve vraiment décevant que l'on n'aie rien de qualité en matière de magazines de mode pour ados ici en France !
Personnellement, je feuillette des magazines tels que 'Elle' à La Presse mais cela s'adresse tout de même aux adultes; heureusement nous avons maintenant "Style Papers" et encore plus récemment "Grazia" qui s'adressent déjà à des lectrices plus jeunes..
Même à la TV, en matière de mode, on ne peut pas dire que l'on aie grand chose pour les ados.. Un reportage de 2 minutes aux infos pour la Fashion Week et les émissions de relookage à la noix..
Thanks God, on a tout de même les blogs ! J'aime beaucoup le tien et même si je ne les connais pas tous, Marionrocks est mon préféré !
Bisous :)

Agathe a dit…

Oh, j'oubliai, je voulais te demander si tu savais exactement sur quoi le "Teen Vogue Handbook" porte ? Même s'il n'existe qu'en anglais, ça peut m'intéresser pour Noël :) (et il n'est pas très cher, je l'ai vu à 17€ sur Amazon!)

AliceSprings a dit…

bel article Marion!

mais sinon, tu as Muteen quand même je trouve! bon c'est pas 'mode mode mode' mais c'est quand même mieux (et de loin) que J&J, Miss et autre Girl non? et c'est accessible pour des filles autours de la vingtaine!
don't you think?

Fashion Terror 2015 a dit…

Deuz!!!
Moi aussi j'aime bien quand les p'tis jeunes ont un bon style de rue qui va bien:
http://img188.imageshack.us/img188/4066/mainij.jpg

Article de qualité supérieure sinon, j'avoue.

Real fashion always brought 2 u by FT2015 since 1952

You love it when I'm mad a dit…

Tu as trouvé une excellente idée à creuser, je suis tout à fait d'accord avec toi !
C'est peut-être toi qui les créeras ces magasines ...

Estelleblogmode a dit…

Article très bien écrit. Merci Marion !

www.estelleblogmode.com

Charlotte a dit…

Je rêve de travailler dans la mode, c'est un rêve depuis toute petite que je garde bien pour moi, hélas... plusieurs fois j'ai voulu me lancer dans la création d'un blog mais je ne sais pas, il manque encore quelque chose. Mais en tout cas merci pour ton article, je te suis régulièrement comme d'autres blogs, comme leblogdebetty ou thecherryblossomgirl, et j'adore vraiment ce que vous faites, et ce que tu écris me donnes espoir pour plus tard ! Bravo, vraiment je te souhaite de réussir !

Anonyme a dit…

C'est vraiment drole mais je me disais la même chose il y a quelque temps!!
cela fait depuis 2007 que j'achete chaque moi teen vogue et autant dire que cela coute une fortune mais ce magasine offre une vision de la mode totalement differente que celle que nous avons.
je viens tout juste de recevoir le "teen vogue handbook" pour ma saint nicolas^^et je l'ai dévoré toute la journée alors quand jai vu cet article j'étais vraiment stupéfaite!
ce livre et juste géniale il ya des photos des interviews de stylistes photographes ou top model et sa me donne vraiment très envie de croire en mon reve!

alors un seul conseil : met le en bonne place sur ta liste de noël!

Someone a dit…

Mais qu'as-tu aujourd'hui Marion pour écrire une telle diatribe, sur un ton vindicatif tout-à-fait inhabituel chez la future pro de la communication que tu es ?^^

Penses-tu réellement qu'on cache les jeunes Françaises sous une burka, et ceci le lendemain même de l'élection de Miss France ! (non elle n'était pas parisienne mais normande, et en plus on a eu droit durant l'émission aux coulisses de l'élection de Miss Lorraine, avec tous les moyens déployés pour mettre en valeur les jeunes filles les plus charmantes de la région...;)

Ta réaction ressemble à une crise d'adolescence sur le tard, qu'on a du mal à interpréter chez une fille qui n'a manqué de rien, et qui a eu suffisamment de succès dans la vie comme sur la blogo. Que dans un pays de tradition catholique et dans un milieu bourgeois (comme le tien) on ait donné un minimum d'éducation à une jeune fille pas encore majeure, franchement je m'en félicite ! Et si les Françaises ont bonne réputation à l'étranger, c'est aussi grâce à ça ! Et je veux prendre comme contre-exemple les concours de beauté US pour petites filles de moins de 10 ans, dont le sort tragique de Jonbenet Ramsey hante encore les mémoires...

Cette fois-ci tu me déçois un peu par cette prise de position aussi exagérée que peu nuancée !

Safiaa a dit…

Je te félicite pour ton article, et dire que je pensais écrire un article dans ce genre sur mon blog ?!

Depuis toute petite je n'avais qu'un seul mot : je veux être styliste modéliste... j'ai 19 printemps et je suis en HEC 2éme année içi au Maroc, car aprés le bac, mais parents on pensé et moi aussi d'ailleurs que ce rêve je peux le remettre à plutard.. et je m'en veux d'avoir fait ça, j'aurais tellement préféré être en deuxiéme année Stylisme à ESMOD ou au COLLEGE LASALLE mais c'est la vie, et je ne laisse pas tomber pour autant, mon blog aussi jeune soit il me permet de m'exprimer et de montrer mes gouts aux autres et je peux te dire que je suis dors et déjà entrain de chercher une petite formation de 10 mois ou de deux ans que je ferais en paralléle avec mes études (HECi c pas facile je l'avoue) mais j'y tiens car mon rêve je veux le réaliser INCHALAH

BIG UP pour ton article !

it's Pipelettes-time a dit…

Entierement d'accord avec toi Marion, c'est fou le nombre de gens qui opnt des prejugés sur le milieu de la mode... ainsi que sur les blogs mode! Dans ce cas il faut n'écouter que soi et croire en ses reves ! Oui, à quand un Mlle Figaro?

S. a dit…

Je dirais juste merci et chapeau bas miss Marion! Tu as retranscrit exactement ce que je ressentais, mon opinion se joint totalement à la tienne! Je n'ai pas besoin d'ajouter autre chose :)

Margaux a dit…

D'abord bravo pour cet article, vraiment très efficace.
Ma passion pour la mode m'est venue vers 16 ans et c'est vraiment c'était "vraiment n'importe quoi".
Je trouve que les blogs ont réussi à démocratiser la mode, et à la rendre intéressante en montrant "il n'y pas que le luxe dans la vie". Je crois que ça a donné confiance en elles à pas mal de filles de ma génération.
je suis à l'efap à Bordeaux, et en début d'année j'avais presque honte de dire que je voulais travailler dans la mode. Parce le mythe de la fille superficielle n'est pas encore parti et aussi parce que les filles qui partageaient cette envie (dans ma classe en tout cas) étaient blondes, péroxydées et s'habillaient franchement de façon vulgaire.
Ensuite pour les magazine de teen, j'ai commencé très jeune Jalouse en copiant sur mes cousines, feuilletant également le Elle de ma maman.
Et bizarrement je suis toujours une assidue de Jalouse (j'ai tous les numéros depuis 5 ans).

xx

V. a dit…

Je suis entierement d'accord avec toi, dès qu'on parle de mode, cite un blog ou parle d'un futur métier les gens nous regardent comme çi on voulait être président de la république, nous traitent comme des superficielles et disent "et à par ça.."-

Bravo pour cet article !

Bisous bisous

Annabelle a dit…

J'ai vraiment aimé ton article Marion. On sent la petite fille avec des étoiles pleins les yeux et des rêves plein la tête...c'est touchant et en même temps très réaliste. Ce que tu as écrit représente vraiment la situation en France. Et même si je ne suis pas d'accord avec le comm' de "someone" je pense qu'il ou elle n'a pas tort quand il dit que c'est peut être aussi pour ça que nous françaises sommes bien vues à l'étranger...

C'était vraiment un très bel article. :)

ADELE a dit…

Complètement d'accord avec toi ! Avant, j'achetais Teen Vogue tout les 2 mois, il était à 3€50, et même si je comprenais pas tout, je preferais ça plutôt que les magazines français pour ado, mais maintenant, il est à 5€, alors je préfère acheter autre chose... J'aimerai vraiment qu'il y en ai un français ! Bon maintenant, j'arrête de raconter ma vie et je te dis bravo pour ce super post ;) !!

Killcherrylips/Be Mode! a dit…

Je suis d'accord avec toi, cette article est super bien écrit. C'est vrai que quand tu dis aux gens que tu veux travailler dans la mode, il te regarde en se disant "mais bien sur!". On a l'impression que ce n'est pas un "vrai métier", c'est juste superficiel ! Rien que pour trouver une formation mode accessible, c'est juste impossible ( et pourtant j'ai passer des mois à chercher), on est pas du tout guider ici en France, on en parle pas et c'est dommage!

Olivia (à Paris) a dit…

Bien bien; Excellent billet je dois dire et je dis bravo! Ben moi j'ai 27 ans, j'ai bts stylisme, des stages et plusieurs collection faites mains à mon actif et oui à chaque fois que je dis ça, les gens me regardent avec un sourire rieur. Bon moi la mode j'ai arrêté, parce que justement, trouver un boulot dans ce milieu relève plus du facteur chance qu'autre chose et que ce n'était peut être pas ce que je devais faire. Moi je te dis pareil que le teen vogue. c'est ton rêve ? Bats toi, bosse, amuse toi, vas à 100%!
Par contre, oui la mode c'est très trop souvent comme le Diable s'habille en Prada, faut être supra forte par moments, peut être ce qui me faisait défaut.

Olivia a dit…

tout ce que tu dis est tellement vrai, ce regard moqueur qui tue quand on dit qu'on veut bosser dans la mode... ou comment briser des rêves !!
J'en parlais avec une partie de ma famille qui vit en Australie et bizarrement ils n'ont pas du tout ce genre de réaction, ils s'interessent à ta passion et te pousse à essayer !
En tout cas cet article est super, bravo jolie Marion !

Vogue-chic a dit…

Tellement vrai ! Ah et alors, le Teen Vogue français, le ELLe girl et le Melle Figaro : je vote pour !!!
Bises ;-)

anyia a dit…

Alors, moi j'aime la mode mais je suis pas une fashion addict : je m'y intéresse de loin, je ne dépense pas des sommes monstres juste pour un truc de créateur, tout ça.
Et mon point de vue sur les teen est assez différent du tien, c'est pour cela que je t'en fais part =)

En soit, je ne sais pas si c'était comme ça pour toi, mais moi perso, de mon adolescence, j'en ai surtout souvenir de mes lubies. un jour j'étais fan de ça, le jour suivant d'autre chose... J'exagère, mais tout ça pour dire, l'adolescence est le moment où tu te développes, tu te testes, tu te cherches, bref rien n'est arrêté.
Le truc, c'est que si une ado décide du jour au lendemain de s'intéresser à la mode, elle va vouloir tous les trucs qui vont avec, et en général ce sont des trucs assez chers en soit...
Et c'est pourquoi je pense les "adultes" évitent de trop développer ça. (je sais pas trop de quel côté me mettre perso adultes ou ado, je sais pas lol)
Je veux dire, regarde par exemple, la folie Twilight. Ces gamines sont prêtes à absolument tout pour leurs idoles, dans 3 ans on n'en parlera plus. Est-ce que tu veux vraiment que la mode soit éphémère comme ce type de phénomène? est-ce que tu veux que la mode soit abaissée au rang de "lubbie" adolescente?
J'en doute.
Alors je trouve qu'effectivement, un Teen Vogue français ou un Mlle Figaro serait une excellente idée, parce que cela permettrait de développer la sensibilité "modesque" de certaines ados, et cela pourrait même pourquoi pas révéler des talents.
Mais personnellement, je pense que si tu es accro à la mode, et que c'est vraiment ta passion, avec ou sans ce magasine tu finiras dans ce monde...
Après, pourquoi prend-on les enfants qui veulent faire de la mode pour des "fous"?
Simplement parce que tout passionné qu'on puisse être, ce n'est pas un milieu où tu peux avoir un boulot "sûr". Donc forcément, les parents ayant vécus la crise des 70's et des années 90 (en 95 on a déjà eu une crise...), ils ne veulent pas que leurs enfants finissent au chômage et malheureux. Même si la mode est ta passion, tu ne peux pas leur en vouloir pour ça. A toi de leur prouver qu'ils ont tord...

Et je suis assez d'accord avec Someone, quelque part, c'est aussi grâce à cet "élitisme" de la mode que nous avons ce "petit je ne sais quoi" qui nous différencient nous les françaises... je ne dis pas que la France est meilleure partout, mais je pense que niveau mode nous n'avons pas ou peu à apprendre des demoiselles anglphones (ne faisons pas de généralité évidemment, Agyness Deyn et Kate Moss en sont un contre exemple même si perso je ne suis pas fan.) bref, donc ici en Ecosse, être sexy et fashion implique porter des talons de 12 et des jupes ras la touffe (sorry pour la vulgarité). Personnellement je trouve ça juste vulgaire (d'autant plus qu'elles ne savent PAS marcher en talons, j'en ai vu plus d'une se vautrer dans la rue...). Et c'est dommage parce que les filles ici sont toutes aussi jolies qu'en France mais ne savent pas se mettre en valeur, et ne savent pas trouver un juste milieu. Et c'est ça qui nous différencie, je pense : la mode étant élitiste, on apprend de nous même à la dompter, à jouer avec ,et surtout à l'adapter à notre corps.

je ne dis pas que des filles de 14ans ne sauraient pas le faire, mais je pense que quelque part il faut se connaître un minimum pour arriver à se "trouver", que ce soit dans son boulot, dans la vie, dans son corps, et donc dans la mode également.

je répète, ceci n'est que mon point de vue, je ne cherche pas à donner des leçons, mais j'explique juste mon point de vue.

(et j'ai bien tartiné surtout lol)

Christelle a dit…

Je suis ton blog depuis juillet, lors de mes vacances aux Etats-Unis et oui tu as raison là-bas il y a de VRAIS magasines de modes ou tout simplement magasines pour les ados alors qu'ici je dois lire Elle, Grazia, Mme Figaro, Express Style (qui sont de superbes magasines) mais aucun vraiment de mon âge car je n'ai que 13 ans et la mode est vraiment une passion pour moi ! Je rêve d'ouvrir mon blog pour faire partager ma passion à d'autres personnes qui comme moi aiment la mode ! Car tu as raison, au collège j'ai de très bonnes notes (je suis même la première de ma classe avec 16.7 :p) quand je leur dis que j'aimerais travaillé dans le milieu de la mode, on me toise. Même si j'aime beaucoup la politique et l'histoire on ne me prend pas au sérieux ! et c'est bien dommage. En tout cas je pense qu'à partir d'aujourd'hui je vais continuer à commenter ton SUPERBE blog. Bisous si je peux me permettre :) Et bon courage pour Errasmus à Stockholm et j'aime beaucoup ton style ! Christelle, 13 ans, une passionée de mode :D

Caroline R a dit…

TeenVogue, je l'ai découvert lors de mon voyage au USA il y a 2 ans et franchement je l'adore depuis mon père me le ramène chaque moi!
Et le Teenvogue Handbook fais également partis de ma wish-list :D
Et j'approuve le fait que tu dise qu'il n'y a aucun magasine français pour ados ne nous prennent pas aux sérieux! Je trouve cela vraiment... ah je ne trouve plus le mot! Quand j'ai dis a mes parents que je voulais réelement travailler dans ce "monde" ils m'ont comprise (et j'en suis heureuse)
Sinon comme magasine de mode français j'aime beaucoup le Jalouse mais bon ce n'est pas vraiment ciblé pour mon age (16 ans)
J'aimerais beaucoup qu'ils en fasse un plus ciblé...

Quoique moi perso un magasine de mode je trouve cela inintéressant sans plus et je ne suis pas forcement les tendances (parce que dès que tu sort dans la rue tu les voies mal associé, parfois bien mais c'est rare!)

Sinon je suis vraiment d'accord avec le commentaire de Anyia
(Et pour les filles en Ecosse qui se rétament sur le sol j'en ai vu hihi et j'approuve son avis)

Continue ton blog il est génial!

Kenza a dit…

Genial cet article ma belle !
xxx

dmk a dit…

cool ton blog!!! va voir le mien dominique-ernest.blogspot.com
xoxo

Astrée a dit…

Complètement d'accord avec toi ! C'est pour cette raison que je lis Elle depuis mes... 12 ans (peut-être même moins), ou bien que j'achetais des mag américains, mille fois plus intelligents pour les teenagers que les feuilles de choux françaises. Et au passage ça améliorait mon anglais, coup double ! ^^
Bravo pour ton blog, je ne le connais pas depuis longtemps mais je me perds des quarts d'heures entiers dans les archives !

marieand a dit…

Effectivement il a l'air pas mal du tout ce Teen Vogue ! J'avoue ne l'avoir jamais eu entre les mains ...

MarionRocks a dit…

@ cinnam0n : allez hop, créons le Teen Vogue français !

@ Agathe : merci beaucoup :) Alors je ne connais pas exactement son contenu mais je crois qu'il y a pas mal d'articles, d'astuces, de témoignages, de contacts, d'interviews de personnalités... Au pire pour le prix si peu élevé je pense qu'on peut commander les yeux fermés !

@ AliceSprings : Muteen oui j'y avais pensé, mais quand j'avais 13 ou 14 ans la formule du magazine n'était pas la même, à l'époque je le lisais mais sans plus, je ne me retrouvais pas dedans. Maintenant oui je pense qu'à cet âge là les filles peuvent le lire ! Mais sont elles vraiment la cible du magazine ?

@ FT2K15 : c'est grotesque !

@ You love it when I'm mad : ahah si seulement :)

@ Someone : Et bien quel commentaire ! J'ai l'impression qu'on s'est mal compris non ? Déjà Miss France je trouve que ça n'a rien à voir avec la mode... je trouve ça grotesque et ridicule comme émission, mais ce n'est que mon avis. Et puis ma "prise de position" n'est pas si exagérée que ça. Je suis juste triste de voir qu'en France, au pays de la mode, aucun magazine ne soit destiné aux plus jeunes, genre 12/13/14 ans qui ne parle QUE de mode. A la place elles ont droit à des magazines qui leur explique comment rouler des pelles et comment coucher avec le BG du lycée... C'est pitoyable. Je ne comprends donc pas pourquoi aucun éditeur ne pense à vraiment créer un magazine qui leur soit destiné et qui les prenne au sérieux. Teen Vogue c'est bien, mais à 5 euros le numéro à cause de l'importation, ce n'est vraiment pas accessible à toutes. Glamour coûte 1,80 euros, ELLE 2 euros... Alors à quand un mag pas cher, mais pour les jeunes ados ? C'était un peu mon cri d'espoir. Mais je suis d'accord quant à l'éducation... mais ça ne doit pas empêcher qu'il faut prendre cette vocation au sérieux. Et puis il y a la mode et la mode, moi je ne veux pas devenir styliste ou rédactrice en chef de Vogue. Non, je veux juste être dans le milieu, de près ou de loin, dans l'ombre ou la lumière, je ne sais pas encore ce que je veux exactement mais une chose est sûre je veux être associée au monde de la mode, aussi impitoyable soit il.

@ Margaux : moi je ne lis pas Jalouse depuis si longtemps... Il y a 5 ans j'avais quoi.. 14 ans ? Je n'osais pas l'acheter pensant que c'était pour les grandes. Encore une fois, toujours ce problème de "cible" des magazines. Et oui les préjugés ont la vie dure.. j'espère que ça bougera ! A nous les filles du 21e siècle de montrer qu'on peut bosser dans la mode, adorer les fringues et le shopping et être super intelligentes !

@ Olivia à Paris : tu as vraiment eu du courage de te lancer là-dedans, dans la création ! J'admire vraiment ça, j'en serai incapable :) Quand on dit vouloir bosser dans la mode... c'est tellement vague ! Est-ce être styliste ? Est-ce être journaliste dans un mag féminin ? Est-ce que c'est faire la belle aux défilés ? Encore trop de préjugés... Mais je vais tout faire pour faire des études qui me plairont enfin et trouver le job de mes rêves !

MarionRocks a dit…

@ Anyia : merci beaucoup pour ton commentaire ! Je comprends tout à fait ce que tu veux dire et je suis plutôt d'accord sur certains points. D'accord quand tu dis qu'avec ou sans magazine, si on est passionné on se retrouvera forcément dedans plus tard. Mais je ne pense pas que la mode soit une histoire de trucs "chers"... Ca dépend, certains ont des hobbies genre le cheval et vont se faire acheter un cheval à 3000 euros, les cours, les équipements, et les parents ne diront rien. Je ne dis pas qu'une gamine férue de mode doit se faire offrir des it-bags, mais accepter de nourrir sa passion en lui offrant des magazines, des bouquins à ce sujet, pourquoi pas l'aider à se payer de beaux habits... mais ce n'est pas une question d'argent, moi même je ne m'habille que très très très rarement en marque, le tout c'est d'être créatif et d'avoir son propre style ! C'est ça qu'il faudrait ne pas freiner. Ensuite pour les études oui ça peut faire peur.. Mais toutes les études font peur, la fac, les écoles de commerce bidons, bref je ne vais pas faire la liste, mais beaucoup d'études font peur, alors pourquoi celles en rapport plus que d'autres ? Quand les gens sont bons dans un domaine, encore une fois pourquoi les brider ? Enfin il y aurait tellement à dire sur ce sujet... J'ai tout de même beaucoup apprécié ton commentaire :)

@ Christelle : merci pour ton commentaire ! Bon courage dans ta guerre contre les préjugés ;)

@ Caroline R : oui Jalouse est un super magazine, ciblé plus jeune que ELLE et Glamour c'est clair... mais est-ce assez jeune pour des collégiennes par exemple ? Je ne sais pas...Si j'avais une petite soeur de 13 ou 14 ans je trouverai qu'il n'y a rien pour elle, juste des magazines qui la feraient grandir un peu trop vite et qui ne lui laisseraient pas le temps de se trouver "stylistiquement" parlant. Alors je lui offrirai Teen Vogue tous les mois... Donc à quand une version française ? :)

@ Toutes : merci pour vos commentaires, je suis super contente d'avoir eu de si bons retours sur cet article :)

Emilie a dit…

Super article!
x
Emilie

Caroline R a dit…

Et oui ah quand une version française du TeenVogue!
On attend cela avec impatience!

Je viens de croiser avec horreur une collégienne perchée sur 10 cm de talon non mais...

Prune a dit…

Je réagis sur le vif à ton post par cette simple reflexion : sur moi, les magazines de mode ont un effet dévastateur : je n'ai absolument pas les moyens de me payer ce qu'ils font miroiter sous mes yeux, et, vraiment, parfois la frustration est terriblement difficile à gérer (et quoi qu'on en dise, les copies H&M abordables sont de très mauvaise qualité, et fabriquées dans des conditions éthiques discutables, donc je préfère aussi m'en priver). Pourtant, je suis une grande, je sais prendre du recul, mettre de la distance,... Alors j'ai du mal à imaginer les points positifs d'une telle presse sur des ados, dont la caractéristique fabuleuse et admirable est de ne pas faire de compromis, et dont beaucoup sont terriblement influençables?... Sans dramatiser, je pense qu'on peut en arriver à des dérives pathétiques et dangereuses.
Quand je vois des magazines tels que "Julie", qui s'adressent à des gamines de 10-13 ans, comporter des pages mode avec le prix de chaque fringue et sa marque (un gilet IKKS à 95€, ça te paraît raisonnable pour une enfant de 10 ans? Moi non), je ne peux m'empêcher de frissonner. Nous dressons nos enfants à devenir des consommateurs, c'est bien dommage. Il me semble qu'à cet âge-là, dans ce même magazine, j'apprenais à nouer de seize façon différentes le paréo de ma maman, et c'est ça, pour moi, la mode des ados : se déguiser, jouer avec rien, et transformer un bout de tissus quelconque en pièce unique, être son propre créateur. Il me semble que c'est comme ça que nos petites soeur de 13 ans sauront devenir des créatrices talentueuses(professionnelles ou non!) à l'allure si frenchie.

Kathleen a dit…

Ah, je l'ai acheté ce livre. Il est vraiment très bien foutu et très intéressant. Sinon, je suis tout à fait d'accord avec toi sur les magazines. Cet article était très intéressant mais j'espère que le prochain sera du look ;)

Café Mode a dit…

Super note. Je comprends ton désarroi. Quand j'étais ado, c'est "20 ans" que je dévorais. Aujourd'hui, je rachète à prix d'or les numéros que j'ai jetés il y a dix ans. Ca reste un des meilleurs magazines que la mode ait jamais porté. Parce que justement il ne prenait pas ses lectrices pour des décérebrées. J'ai mis des années à assumer mon envie de bosser dans la mode. Heureusement, je crois quand même que les choses changent, et les blogs font avancer les choses. Bref, continue, je suis sûre que tu y arriveras :)

Anonyme a dit…

je suis tout à fait d'accord avec toi, faudrait qu'on en invente un...sinon je voudrais éclaircir un point s'il te plâit, pourquoi tu dis "écoles de commerce bidons"? elles ne sont pas bidons celles qui sont reconnues pas l'Etat, il y a un enseignement quand même.
si t'as des choses à dire là-dessus, ça serait sympa de les exposer, merci beaucoup.

MarionRocks a dit…

@ Anonyme : justement je parlais de celles qui ne sont pas reconnues par l'Etat, celles où l'on doit payer des milliers d'euros pour un diplôme qui ne vaut rien... Je n'ai rien du tout contre les écoles de commerce, au contraire qu'en j'étais en prépa c'était un peu ce que je visais mais j'ai bien vu que le niveau était trop haut pour moi :)

Princess Liberty a dit…

Enfin quelqu'un qui me comprend ! J'ai 15 ans et je ne m'en sors pas avec ma passion pour la mode !! Depuis longtemps je rêve de travailler dans la mode sauf que je n'ose le dire à personne, la faute aux regards en coins voire surpris. Je pense que cette peur d'avouer que l'on aime la mode ou/et que l'on a un blog mode vient du regard des autres, on a peut qu'ils nous prennent pour des filles matérialistes alors qu'il y a "des choses tellement plus importantes". Hé oui, je rêve de vêtements et je le crie haut et fort !
Quand aux magazines, c'est vrai qu'on est pas gâtées, nous les ados, les pages cultures ou les articles "comment être belle à 40 ans" que l'on trouve dans ELLE et compagnie, on en a pas grand chose à faire ! Je rêve du magazine parfait, et je pense que Jalouse s'en approche...
Tu as de la chance d'être à Stockholm, là-bas, les avis sont différentes

Creaminelle a dit…

Bravo :D
Tu penses la même chose que moi, si ce n'est que tu as pris les choses en main toi ... moi pas encore ! Tu as l'air d'une fille très bien, cool et les pieds sur terre ! J'espère un jour faire ta connaissance !

Anonyme a dit…

Je te dis juste un grand merci ! le ton est juste et veridique ! rien de plus à ajouter , ah si ! ton blog est tres chouette ! ;)

L. a dit…

Salut Marion,

Ton article m'a réellement touchée et je tenais vraiment à te l'écrire. Celui de Garance Doré également mais d'une manière différente. Avec cette article, tu nous as montré à quel point tu es proche de nous finalement ; et je trouves cela génial ! J'ai 16 ans et je dois bien avouer qu'il est vraiment dur de s'affirmer en tant que " passionnée de mode " . Ainsi je lis des magazines (qui ne me correspondent pas vraiment), conserve soigneusement le Teen Vogue que j'ai acquis lors d'un voyage, regarde le seul Vogue que j'ai acheté comme un trésor couteux mais au contenu tellement peu abordable, me délecte et m'inspire quotidiennement de blogs mode dont les gens de ma petite province n'ont jamais entendu parler . Je rêve depuis quelques mois de créer mon propre blog mode mais je n'ai pour l'instant encore jamais oser sauter le pas ; peur du ridicule, peur du regard des autres, peur de ne pas tout contrôler ; ce qui semble pourtant anodin pour les autres ... C'est pourquoi je te remercies de permettre à de jeunes adolescentes peu sûres de soi d'envisager un avenir dans la mode sans honte. Dans mon entourage, tout le monde me voit dans ce milieu et je suis la seule à ne pas y croire (c'est le schéma inverse de beaucoup de jeunes). Encore Bravo et Merci .

Bisous bisous .
(Et merci pour tes bons plans : je cours l'acheter le Teen Vogue Handbook )

Clara, claraaa93@hotmail.com a dit…

Je suis juste TOTALEMENT d'accord avec TOUT ce que tu as dit. Et j'ADORE le TeenVogue, c'est un des mes magazines préférés (si pas mon préféré !) mais je suis triste qu'ils ne le vendent pas chez moi, en Belgique :-(.
Et sais-tu où est-ce qu'il y a moyen d'acheter le Teen Vogue Handbook ?

Bisou

Brenda, larastagirl_b@hotmail.com a dit…

Je pense que c'est juste les mentalités dans les différents pays qu'on n'arrivera pas à faire changer ( lorsque tu dis que les gens en France ne prennent pas la mode pour les adolescentes au sérieux)
Certaines pays s'attarde moins sur certaines choses. Tu disais dans un de tes articles, que tu étais presque habillée gentiment comparée aux autres filles dans les rues de Stockholm par exemple. C'est un exemple flagrant. Ces pays là s'attarde moins sur les vêtements des gens. Comment ca se fait? Ca je ne sais pas :) Mais c'est dans l'éthique, dans les moeurs.
Je pense que la mode en France s'adresse effectivement plus aux grandes personnes, adultes, riches..
Alors oui, un Teen Vogue Français serait certainement quelque chose de génial. Mais peut être qu'il ne se crée pas car personne ose se lancer, cela coute peut être trop cher, les entreprises ont peur de prendre des risques?
Mais même sans ce magazine, il est possible de travailler dans la mode, d'y croire, de vivre de sa passion. Il y a maintenant une tonne de blogs. Les moyens de communications ont changés, on peut tout trouver sur internet. Les filles du monde entier peuvent y croire, et se sentir vraiment concernée par la mode. Moi j'ai 17 ans, je vis à Bruxelles et j'y crois. Même si les gens ici ne me prennent pas aux sérieux quand je dis que c'est vraiment ca que j'ai envie de faire :)
On ne peut rien faire que de constater que certains pays sont plus concernées par la mode que d'autres.
Mais il faut se rappeler que la mode c'est quelque chose d'international. Ca change ca évolue, tout le monde peut se sentir concerné. Il ne faut pas forcément vivre dans les grandes villes pour être "surlookés".
En tout cas, j'adore ton blog et cet article est vraiment bien écrit je t'en félicite! Pour ma part, il m'a permis de réfléchir et de bien me rappeler ce qui me plait dans la mode et de m'en donner tout les moyens pour réussir!
Bonne continuation pour ton blog et dans ta vie Marion :)
Brenda.

yesfanny a dit…

Tu oublies Muteen, la petite soeur de Jalouse!

yesfanny a dit…

Le débat est un peu vide. Il y a beaucoup de raisons de se plaindre, mais là... Il existe honnetement suffisament de magazines, et les adolescentes interessées par la mode sont à mon avis en mesure de lire Elle, Glamour, etc.. Ces magazines ne requièrent pas un niveau intelectuel excessif.

Caroline R a dit…

Je l'ai eu pour Noël et je suis pas dessus du contenu il est génial (en plus il me fait travailler mon anglais)

Pauline Darley a dit…

un article plus qu'intéressante, merci beaucoup :)

Trendy Hippie Girly a dit…

Moi je dis oui au teen vogue français à une epoque ya eu elle girl je crois bon c'est plus trop de mon age tt ça (bientot 29) mais j'adore!!

enterrement vie de jeune fille a dit…

Continue, si tu veux le faire il faut persévérer.
Lilou

emilie.lau a dit…

Ton article est pour le coup vraiment vraiment vrai et on se reconnait dedans! (enfin moi en tout cas)
Et ne t'inquiète pas j'ai grandi a Paris et ca ne change pas forcément quelque chose peut etre plus qu'en même mais bon :) J'aime beaucoup beaucoup certains tes looks et je vois qu'on a une passion commune pour The Kooples (<3) :) et
Je voulais juste savoir comment as tu fait pour avoir un stage chez le magazine Glamour et si c'était un stage pour l'école ou juste par ''plaisir'' ?
Enfin Merci d'avance de ta réponse et bonne continuation.

Anonyme a dit…

J'adore trop ton article, on se sent vachement concerné, j'habite en Belgique c'est à peu près comme en France, Je ne viens pas de la compagne mais si une fille qui veut être tendance porte des talons tout le monde va la poignarder dans le dos et pourtant j'habite en ville. Je suis algérienne mais j'aime être tendance et dés qu'une fille arabe porte quelque chose de court les garçons vont tous la juger^^ et concernant la carrière j'ai 17 ans et au début je voulais être styliste parce j'avais un talent pour les dessins de mode, mais après réflexion j'ai décidé que je serais journaliste dans la presse écrite peut importe la rubrique je veux juste faire ce métier mais personnellement je n'étudierais pas en Belgique car ce pays est totalement renfermé par rapport à la France, et après mes études universitaires je veux à tout prix étudier en Corée, ça va te paraître étrange que je choisisse la Corée et pas les État-Unis mais ce pays est tellement surprenant, je ferais de mon mieux pour atteindre mon but et qui sait peut-être que je bosserais dans la mode en Corée, ça serait génial ?

Julia Ritz a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
 
Marion Rocks