lundi 25 août 2008

Rentrée litteraire, stupeur et tremblement.


Pour certains, la rentrée littéraire s'avère être une raison idéale pour faire son intéressant en société, ou pour nous servir des articles pompeux dans tous les magazines du mois d'août et de septembre... D'ailleurs, j'avais même acheté les
Inrocks spécial rentrée littéraire, pour voir, justement.
Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque je me suis aperçue qu'il n'y avait pas un seul mot sur
Amélie Nothomb ! Mais où était elle passée ? J'ai donc filé dans une librairie. Ouf. Elle est bien là, et son nouveau roman s'appelle Le fait du Prince.

Les romans d'Amélie Nothomb, pour moi
c'est ça la rentrée littéraire, depuis que je suis petite. Je ne dis pas que je les ai tous lus, mais presque. Mon premier Nothomb, c'était Antéchrista, paru en 2003, et alors ! Ce fut la révélation. Je pensais prendre la relève, ma mère étant fan depuis toujours. Pas pour longtemps. Nothomb, ça passe ou ça casse. Mon rêve serait qu'elle signe son prochain roman de son numéro de téléphone personnel, afin que je puisse l'appeler et lui demander "Mais pourquoi ? Pourquoi ces fins Amélie ? Je suis complètement désorientée !"
C'est vrai, hormis
Hygiène de l'assassin, Attentat, Antéchrista, Acide sulfurique qui m'ont transportée, Ni d'Ève ni d'Adam qui était acceptable... Je restais généralement sur ma faim (qui n'a pas hurlé en étant arrivé au bout de Journal d'hirondelle ?).

Alors si vous êtes comme moi... Faites gaffe avec
Le fait du Prince. C'est du Nothomb tout craché. Encore des "last but not least", encore des mots incompréhensibles pour le quidam moyen, encore des prénoms hors du commun, encore une trame narrative très carrée... Et encore une fin... Non, je ne dirais rien, je laisse la surprise planer quand même !

Mais ce qu'il y a de bien avec Amélie, c'est qu'on est toujours surpris. Et mine de rien, tous les ans je tombe dans le panneau : j'achète ses romans systématiquement, c'est plus fort que moi. J'ai hâte de retomber sur une perle du genre
Hygiène de l'assassin, son premier roman.

Peut-être dois-je attendre son dernier roman, pour que la boucle soit bouclée ?



Photo
: Amélie Nothomb

4 commentaires:

LA Friendly a dit…

Ce midi, on grignotais du Amélie Nothomb, hihi

<3

sabrinalicious a dit…

Hygiene de l'assassin reste le meilleur !j'ai été decue par Le fait du prince!!!!Mais elle reste quand meme la number one!!!

pin-upapple a dit…

oui moi aussi j'adore Amélie Nothomb, même si tous les profs de littérature à la fac la dénigrent totalement. Mais franchement, c'est quand même mieux que les écrivains pour femmes au foyer style Marc Lévy !
J'ai lu tous ces livres, excepté le dernier sorti en septembre, je ne sais pas si tu l'as lu, et si c'est le cas, est-ce qu'il est bien ?

Mon préférée de Nothomb est "Robert des noms propres", je te le conseille vraiment si tu ne l'as toujours pas lu.
Et je suis d'accord avec toi pour "Hygiène de l'assassin", il est génial !

Cela fait plaisir de voir des gens qui aiment encore la littérature de nos jours ! Preuve qu'on peut être jolie et avoir une tête bien remplie ! :)

sarah a dit…

Jsuis fan d'elle sans l'être vrmt, fan de ce que ses livres dégagent et de ce qu'elle dégage, je l'ai vue au salon du livre, doc martens aux pieds, longue robe noire, se balançant d'une pied à l'autre.
Mon préféré reste pour l'instant Les combustibles et Le sabotage amoureux. Voyage d'hiver m'a déçu, je 'nai pas lu le dernier, mais une de mes exes qui bsosait pour albin michel m'a dit que son style était moins bien qu'avant...

 
Marion Rocks