lundi 17 septembre 2012

Girls et Lena Dunham

Cet été, j'ai lu dans un peu tous les magazines que Girls, la nouvelle série produite par HBO était géniale, l'anti Sex & The City par excellence, la nouvelle génération Y... Tant de clichés, tans de choses faciles à dire. Ce n'est pas parce qu'on évite le bling bling qu'on est forcément underground. Je restais donc assez dubitative. Jusqu'à ce que je finisse par regarder.

Ce qui diffère des autres séries TV avec Girls, c'est que c'est réel. Pas vraiment de narration, on se retrouve plongé dans la vie de quatre filles : Hannah (le personnage central joué par Lena Dunham qui n'est autre que la géniale réalisatrice/productrice/auteur de la série à seulement 26 ans), Marnie, Jessa et Shoshanna. J'ai eu un peu de mal à les apprivoiser et à me sentir proches d'elles tout simplement parce que je n'arrivais pas à les idéaliser. En fait, je me suis pris leur normalité en pleine face pour une bonne raison : je suis comme elles. Mes copines sont comme elles.

Lena Dunham n'a pas peur de montrer la vraie vie, et je pense qu'elle s'en fout : c'est ce qui fait la force de son travail. Un détail (qui est loin d'en être un en fait) m'a beaucoup marqué dans les scènes de cul de Girls : ce moment où il faut mettre une capote avant de coucher ensemble. Sans cérémonie, sans en faire une affaire d'état, sans que la scène soit belle ou faussement branchée ou en mode propagande de la protection/contraception. Même si le personnage de Hannah en fait elle toute une histoire (cf l'épisode 2 appelé sobrement "Vagina Panic"), le fait que ce moment parfois un peu gênant soit montré sans artifice m'a fait plaisir. Parce que c'est un moment toujours délaissé dans les films ou les séries, que coucher sans capote au ciné c'est glamour et instinctif parce que sinon ça ruine l'instant émotion, toussa toussa (je suis un peu ironique je précise). Donc merci Lena Dunham.

Et merci Lena pour cette scène :

News

Voici Hannah donc, le personnage principal de la série Girls. Cet instant m'a tellement touchée sur le coup [car elle se montre vraiment à nu, avec ses défauts] que je n'ai pas pu m'empêcher de faire une capture d'écran, et finalement je ne regrette pas car elle représente bien Hannah. Hannah qui a donc la vingtaine, des tatouages, des bourrelets, des cuisses rondes et se cherche un peu parce que ses parents ont décidé qu'il était temps d'arrêter de la financer pour qu'elle se débrouille enfin seule. Sauf que Hannah habite à Brooklyn en colocation avec une de ses meilleures amies, Marnie, et qu'elle tente tant bien que mal d'écrire un livre tout en foirant un peu malgré elle sa relation avec Adam, son plan cul.

Dans l'épisode pilote, Adam lui demande d'où viennent ses tatouages (et pourquoi elle en a même un sur les fesses !). Ce à quoi elle répond : "They are illustrations from children's books mostly. That one my friend Jessa did in Sophomore year with a safety pin, it's a snake wrapped around a moon. I did them mostly in High School. I gained a bunch of weight very quickly and I just felt really out of control with my own body and it was just like this riot grrrl idea like "I'm taking control of my own shape !". 

"Ce sont pour la plupart des illustrations venant de livres d'enfants. Celui-là ma copine Jessa me l'a fait au lycée avec une épingle à nourrice, c'est un serpent enroulé autour d'une lune. Je me suis fait faire la plupart d'entre eux au lycée. J'avais pris pas mal de poids d'un coup et je sentais que je perdais le contrôle de mon corps alors c'était un peu une façon (à la riot grrrl) de dire "je prend le contrôle de mon apparence !"

Ce à quoi Adam répond : "You know, I was fat in high school. But I didn't go drawing all over myself".

"Tu sais, j'étais gros au lycée. Sauf que moi je ne me suis pas dessiné partout sur le corps."

Ce n'est pas un dialogue banal, car je me plais à croire que Hannah/Lena nous dit la vérité. Parce que Lena Dunham est effectivement amie dans la vraie vie avec Jessa (Jemima Kirke), qu'elles sont vraiment inséparables depuis leurs années lycée à Brooklyn et que ces tatouages existent vraiment. 

J'ai alors eu le sentiment que Lena voulait prendre une caméra et nous montrer, un peu en tapant gentiment du poing sur la table que merde, ce n'est pas parce qu'on a 24 ans et qu'on vit à Brooklyn qu'on a une super vie. Ce n'est pas parce qu'on a de super copines que tout est toujours drôle. On baise, on boit, on rit, on s'engueule, on a des bourrelets, on n'est pas forcément toutes belles. Mais certaines personnes nous aiment, et le plus dur est d'accepter leur amour.

C'est pareil quand tu pars à Stockholm, Paris ou Berlin. Parce que tu quittes ta petite ville d'enfance pour vivre la vie de rêve dans les capitales d'Europe, même enviée, même aussi chanceuse que tu puisses être, ce n'est pas pour ça que c'est génial et qu'on est forcément plus heureux. Et ça ne vaut pas que pour moi, ça vous pour la plupart d'entre nous, n'est-ce pas ?

Géraldine Dormoy a cité également ce passage, quand Hannah force ses parents à lire un extrait de son livre : "I don't want to freak you out but I think that I may be the voice of my generation. Or a least a voice. Of a generation."

"Je ne veux pas vous faire flipper mais je pense que je pourrait être la voix de ma génération. Ou du moins une voix. D'une génération."

Et c'est ça. Qu'on ne me parle pas de génération Y, on s'en fout. Non : REGARDEZ GIRLS. En V.O. Et revenez me dire ce que vous en avez pensé !

42 commentaires:

ZazieZwing a dit…

J'ai commencé la série il y a peu de temps. Et je l'adore comme tu dit cette série nous montrent la vie de façon plus réaliste et on arrive plus facilement à s'identifier aux personnages. C'est sur c'est beaucoup moins glamour que Sex and the City ou Gossip Girl mais justement c'est ça qui me plaît.

Tiphaine a dit…

Je n'ai pas encore regardé cette série mais j'avoue que cet article que tu écris avec une sincérité forte me donne très envie ! Je vais regarder ça très vite ! En attendant félicitations pour ton article et je reviendrai te dire ce que j'en pense !

Frenchimalvi a dit…

Que de pertinence, de bonne analyse sur cette série (que j'adore au passage. évidemment j'ai envie de dire). Pour avoir vécu dans pas mal de belles villes, je partage ton sentiment. Sur le papier, certaines choses font rêver mais la réalité peut parfois être (un peu) différente...

Geraldine a dit…

Je m'etais engloutie la saison... J etais si intriguee parce que mon ex et moi et etait tres Hannah-Adam ( et qu on finit pareil) haha

Mary a dit…

Tu la regardes sur quel site ? Je n'arrive pas à la trouver...

Merci du conseil en tout cas !

Marie

Anonyme a dit…

Tu dis que la scène qui t'a le plus touché c'est celle où la grosse a l'air de se faire sodomiser ??
Parfois je me demande si tu n'es pas en train de mal tourner Marion ! :D

Anonyme a dit…

J'ai adoré cette série! J'attends la nouvelle saison avec impatience :))

Ju

Morgane Melo a dit…

Quelle sincérité dans cette série, et quelle sincérité dans ton article!
Même si je ne me sens pas forcément proche de la vie d'Hannah et ses amies, je pense quand même comme toi que la vision que l'on a de notre avenir, de l'amitié, de l'amour, du sexe est très proche de celle montrée dans Girls. Et ça fait du bien, cette réalité en plein dans la gueule.

Miss.M a dit…

Un très bel article que tu as écris, plein de sincérité.
J'ai regardé la série et étant une vraie addict des tv show, je pouvais facilement comparer et il est vrai que cette série est unique.
J'ai été très vite fascinée par Jessa, elle est belle, elle a une gueule, du caractère, un style, et peut-être que c'était le personnage qui m'était le plus familié dans les séries que j'ai l'habitude de regarder. Mais, au fil des épisodes, ont s'aperçoit des failles et de l'humanité de Jessa et cela en devient plus touchant!
Perso, je n'ai pas d'amie qui ressemble à Serena Van Der Woodsen, mais des copines comme Jessa, Hanna, Marnie ou Shoshanna, oui ...
Et je trouve cela dotant plus touchant les gens "congruent", honnête avec eux mêmes et les autres, mais c'est une qualité qui se travaille...
Encore bravo pour ton blog, que je suis depuis bien longtemps maintenant!

Une Armoire Pour Deux a dit…

Alors je vais aller regarder tout ça :) <en tout cas tu m'en a donné envie !

What the L a dit…

j'ai déjà regardé cette série, et tu résumes très bien mon ressenti, notamment en ce qui concerne les scènes de cul, ce n'est pas romancé, enjolivé, sacralisé ou quoi que ce soit. J'ai été un peu perplexe après avoir vu le premier épisode, et puis j'ai continué à regarder et j'ai beaucoup aimé !

Lucile a dit…

J'avais vraiment aimé l'article où tu comparais Paris et Berlin, mais je ne te l'avais pas dit, un peu timide. Alors voilà, j'adore ton écriture, tu y mets du sentiment et c'est super chouette, Et oui, cette série m'a presque angoissée tellement elle me parlait. Merci d'avoir mis de jolis mots dessus.

Lucile

Pauline a dit…

Il est génial ton article! J'ai envie de te dire "Ecris plus!!!".
J'ai vu Girls. J'ai eu du mal au début. Trop vrai, pas assez esthétique, trop vrai en fait, c'est tout. Parce qu'elle commence fort, sans rien introduire et après je me suis mise dedans et j'ai hâte de découvrir la suite!

Valentine a dit…

Ouah... je ne connaissais pas du tout la série mais de la manière dont tu la décris, ça me donne envie ! Bref, merci pour cette découverte !
Bisous bisous
Blondy Valentine

Anonyme a dit…

J'ai absolument adoré cette série et j'ai hâte qu'elle reprenne! Le scénario est banal, pas glamour, limite sans intérêt et très loin de gossip girl et heureusement!! J'ai donc directement accroché!
J'adore le casting très new yorkais, très snl, les musiques qui font très williamsburg (pas étonnant pour une série HBO après entourage et How to make it in america)
Pour moi la meilleure citation est: " I want you to know that the first time I fuck you, I might scare you a little. Because I'm a man, and I know how to do things" J'aurais eu la même réaction que Marnie!

Anonyme a dit…

suite et fin de mon commentaire, je te conseille de regarde Tiny Furniture, c'est dans le même esprit!

Alisson a dit…

Je suis toute convaincue ! :)

Marion YL a dit…

J'ai commencé la série début septembre et c'est vrai que c'est très etrange au debut, parce qu'on n'est pas habitué à ce genre de personnages, vies, dans les séries habituelles! Et Marion tu es trop cool de nous avoir mis ces extraits de dialogues, ils m'avaient aussi marqués!

Amandine Chiron a dit…

Mais c'est exactement ça ! Au début on se demande ce que c'est que ce bordel et puis peu à peu on s'attache vraiment aux personnages, et les dialogues sont d'une telle finesse et si criant de vérité qu'on est absorbé. Je pense qu'on se reconnait un peu dans chacune ça nous renvoie à plus d'épisodes détachés de notre vie, mais avec tant de tendresse et d'humour.. Et de recul aussi sur les choses. Je suis entièrement d'accord avec toi concernant, sur le fait qu'il est dur d'accepter que certains nous aiment plus que d'autre... et qu'ils aient plus besoin de nous que d'autres et vice versa, j'ai vraiment ressenti ça lors de mon séjour erasmus (à Prague), c'était absolument génial si c'était à refaire je le referais mais pour rien au monde cette aventure remplacera le bonheur quotidien d'avoir une famille unie et des amis fidèles ici. Bref oui Lena est clairement la voix de notre génération. Oui j'ai été touchée par cette série plus qu'une autre. Très bon article.

Coralie a dit…

C'est simple, je suis parfaitement d'accord avec toi...(et tu as si bien exprimé ce qui me plait dans cette série). Il me tarde de voir la saison 2! :-)

Caroline R a dit…

J'aime troooooop cette série !
Juste top. Enfin quelque chose à notre portée, qui parle des vrais choses !
C'est cool que tu fasses un post là-dessus.

Bonne soirée, Bisous

Anonyme a dit…

J'ai suivi la série à sa sortie en mai, c'est quand même une sacrée série, les scènes cul m'ont pas mal dérange, parce que très/trop réaliste, mais au final j'ai pas loupe une semaine! Tout au final est très proche de la réalité donc c'est vrai que ça fait pas rêver... Mais ça change ça c'est clair ! J'aime bien quand tu dis que voilà on a beau parfois vivre dans des supers villes etc, c'est pas pour autant que tout est idéal, parfois t'as l'impression que t'avances pas etc, cette série c'est ça, le plan cul, le chômage et bon les copines imparfaites mais qu'on aime tant :)

Anonyme a dit…

Merci Marion : "C'est pareil quand tu pars à Stockholm, Paris ou Berlin. Parce que tu quittes ta petite ville d'enfance pour vivre la vie de rêve dans les capitales d'Europe, même enviée, même aussi chanceuse que tu puisses être, ce n'est pas pour ça que c'est génial et qu'on est forcément plus heureux. Et ça ne vaut pas que pour moi, ça vous pour la plupart d'entre nous, n'est-ce pas ?"

Je vis a NY et ce n est pas pour autant que tout es simple

Bisous

Anonyme a dit…

Tu devrais écrire plus d'articles dans ce genre, ça devient bien plus intéressant de te lire de mois en mois.

La Boîte à Séries a dit…

Une série très naturaliste en effet, qui nous tend un miroir. Du coup, comme dans la vie, Girls est parfois une série dérangeante, drôle ou émouvante selon les moments. Une belle révélation en tout cas pour Lena Dunham, actrice et scénariste.

Dididoumdida a dit…

Ben écoute, je vais m'y mettre de suite, tu m'as donné envie!

lydia a dit…

Hello. Moi c'est une de mes meilleures amies qui m'en a parlé. Au début, juste le nom m'a déplu (Girls - Gossip Girls...). Mais dès que j'ai commencé, j'ai littéralement adoré! Lena est tout simplement incroyable! Dans l'écriture, les rapports humains, la réalisation. Bref, j'ai adoré,et ça a été dur de voir le dernier épisode sans autre après. Vivement la saison 2 et vive Girls.
Des bises Marion, et entre nous, j'aime bcp la manière dont tu gères ton blog à présent. Très sensible et très humain, j'aime beaucoup.
See you xxxx

Suzy and Co a dit…

Hey hey ! Ton article fait une belle éloge de la série ! Un petit conseil pour regarder les épisodes de cette série ? Sa passe un peu à la TV ou tu regardes sur Internet ? Comment fais-tu ?

Isa tout simplement ... a dit…

Ton billet m'intrigue , je ne connaissais pas cette série et maintenant , j'ai envie de la découvrir !!

Someone a dit…

Et pour toi aussi c'est plan Q ce WE ? ;D

Olivia (à Paris) a dit…

J'en entends beaucoup parlé et il est clair que je vais devoir regarder cette série, qu im'a l'air d'être une pépite et justement, la vix d'une génération.

Rock' N jynny a dit…

Sympa cette série je connaissais pas o_O' !!!! bises, jynny
> http://rock-n-jynny.blogspot.fr/

Lesenviesdepauline a dit…

Tu nous donnes l'envie de regarder cette série même si j'en avais déjà envie auparavent, c'est tjrs simpa d'avoir plusieurs points de vue! :)

Anonyme a dit…

J adore cette serie est juste GENIAL

www.valleydollsvintage.etsy.com

lookcooktherapy a dit…

merci ca tombe bien!! je m'apprêtait justement à regarder!
ca me donne encore plus envie du coup!
bonne soirée!

Anonyme a dit…

Merci pour la découverte, j'ai enchainé les 10 épisodes ce week-end :)

Audrey a dit…

La fin de ton texte à un écho incroyable sur moi.
Je suis partie vivre 1an à Londres, et 6 mois à NYC (je viens de Toulouse...). À chaque fois je suis partie parce que j'en avais vraiment envie, peut-être que je voulais aussi prouver des choses, à moi où a mon entourage.
Je ne regrette absolument pas ces choix, mais j'avoue que parfois c'est dur, et ce qui est en pré plus dur c'est que tu as l'impression de ne pas pouvoir être triste, de ne pas avoir des moments de flottement où tu donnerais tout pour être chez toi avec tes amis autour d'un barbecue plutôt qu'à NYC.

J'ai regarde Girls, et c'est aussi ça qui m'a plus. On peut vivre dans une super ville mais ce n'est pas forcément synonyme de bonheur absolu ...

Lorraine a dit…

Je l'adore.

En fait depuis que je la connais je l'ai regardé trois fois ...
Je suis malheureuse, j'attend la prochaine saison.

Eléna Poulain a dit…

Merci pour ce bel article ! Je vais de suite regarder un episode !
A bientot !

Constance a dit…

Elle est tellement courageuse!!!!

http://www.frenchinlosangeles.com/

Sarah et Laura a dit…

Ton article résume extrêmement bien ce que j'ai ressenti en regardant Girls! C'est exactement ce que je pense de la série. J'ai mis trois épisodes à aimer la série. Trois épisodes parce que je ne comprenais pas le sens, il n'y avait personne à idéaliser, leur vie est complétement imparfaite. C'est tout le contraire de Sex and the city et leur appart sur la 5eme avenue. Elles n'ont pas une vie idéale pour de jeunes New-yorkaises et pourtant, j'ai adoré. Je pense que ce qui m'a fait craquer c'est la scène où Hannah danse sur du Robyn dans sa chambre et que Marnie la rejoint. Je sais pas, d'un coup, j'ai compris que le sens de la série était justement de montrer les imperfections, de montrer le réel de la vie des jeunes de nos jours ("générations Y") et c'est là, que j'ai commencé à adorer. Merci pour ton article en tout cas ^^

La Crevette a dit…

C'est le deuxième article de ton blog que je lis, et c'est définitif : je serai désormais une lectrice quotidienne ! Que de sincérité, merci, c'est une vraie bouffée d'air frais

 
Marion Rocks