mardi 20 mai 2014

MERCI

Matt

C'est fou comme "l'amour" et "la mort" se ressemblent à l'oral. Je n'avais jamais fait le rapprochement jusqu'à maintenant. Les deux sont inévitables, on y passe tous. Certains courent après, pour d'autres ça leur tombe dessus sans prévenir. 

On m'a dit courage, on m'a dit repose toi, on m'a dit écris. J'aurai aimé revenir sur ce blog avec de magnifiques photos du Laos après 2 mois sans rien poster, mais mon coeur était ailleurs et désormais il s'en s'est allé pour de bon.

J'ai eu la chance de connaître Matthew Iain Allpress. C'est ce genre d'histoire incroyable qu'on appelle le coup de foudre. Ce gros cliché ! Ce mail interminable envoyé aux copines pour leur raconter la rencontre ! La romance moderne de deux gamins de 21 ans qui se rencontrent grâce à Twitter à Berlin. Tu le sens venir le cliché, gros comme une maison.

On s'écrivait de temps en temps sans se connaître jusqu'au jour où nous sommes allés boire une bière à Kreuzberg. Fait rare : j'étais en avance. Alors que je scrollais vainement ma timeline Twitter pour passer le temps (je suis non fumeuse), un garçon s'assieds en face de moi, croise les bras sur la table et me sourit. C'est Matt. 
Je me suis rejouée cette scène des milliers de fois dans ma tête mais rien à faire, je ne me souviens plus de tous les détails. Je ne pensais pas que cette rencontre était importante, pour moi je buvais un verre avec cet Australien sorti de nulle part et ensuite la vie reprendrait son cours. Je ne savais pas qu'à cet instant il aurait fallu que j'imprime dans mon cerveau la moindre milliseconde de cet instant précieux. On a échangé quelques banalités, commandé nos bières et on a commencé à se raconter nos vies.

Depuis ce jour, on n'a jamais cessé. Assise en face de lui, je buvais ses paroles et sentais l'odeur de sa peau. J'avais envie de savoir qui était ce garçon qui est arrivé en retard parce qu'il venait de se faire tatouer. Son corps en disait long sur sa vie. 
Je voyais ça comme des indices, comme une carte aux trésors. J'ai ensuite passé un an à ses côtés à vouloir tout savoir et tout apprendre de lui, il m'en fallait encore et encore, comme s'il y avait un mystère à percer. 

Je n'ai jamais vu le mal en lui. Je n'y ai vu que le Bien et l'Amour incarnés. Matt voulait dévorer le monde. Tout l'intéressait et ce qui le faisait vibrer lui occupait l'esprit pendant des heures. Je le regardais, fascinée et envieuse. Ses bras étaient le meilleur des réconforts et nos seules disputes étaient à propos des magazines de mode que je lisais en cachette, car il se tuait à m'expliquer qu'ils me pourrissaient la vie et la vision que j'avais de moi-même. 

Il s'est tué à me rendre belle, à me donner confiance en moi et à me protéger dans ses bras. On discutait sans relâche, et si nous préférions le silence alors la présence de l'autre nous suffisait. Avec le temps, j'ai découvert à quel point ses amis en Australie l'aimaient autant que je l'aimais. Matt avait cette personnalité et cette âme qui touchait tous les gens qu'il rencontrait. Sa vision du monde et son avis sur les choses qui nous entourent sont précieux et il les distillait aux personnes en qui il avait confiance. J'ai tellement appris à ses côtés, il m'a aidée à voir le Monde sous un autre angle et m'a bousculée pour m'aider à sortir de ma zone de confort.

Je sentais au fond que Matt avait un autre amour, que je n'étais pas la seule. La Nature était plus forte que moi. En quittant Perth (côte Ouest de l'Australie) pour me retrouver à Paris en décembre 2012, il a quitté l'océan, les vagues et tout ce qui le rendait vivant. Quand il a appris que je partais en Inde, c'était pour lui un feu vert. Je quittais Paris, alors il avait le droit de partir aussi. Angleterre, Pays-Bas, Allemagne, Turquie, Inde puis Népal. Chaque étape avant de rentrer chez lui était aussi symbolique que l'autre.

Quand je suis arrivée en Inde en juin dernier je l'ai senti retomber amoureux de la Nature. Son arrivée à Chennai en septembre fut fatale pour nous, nos chemins se séparaient. Il est parti vers le nord et s'est retrouvé au Népal, où il est tombé fou amoureux de l'Annapurna. Je suis allée le rejoindre en novembre avant son retour définitif en Australie.

La suite vous la connaissez. Matt s'est endormi dans les bras de la Nature, son véritable amour pour toujours. Comment vivre sans la personne qu'on aime ? Comment accepter la mort, celle qu'on déteste et qui nous tombe dessus sans prévenir, celle contre laquelle personne ne peut rien faire, la mort qu'on croit éviter avec des "et si". Je ne sais pas. Comment vivre sans ses précieux conseils, sans sa voix et sans ses mots ? Je ne sais pas. Je ne sais plus rien. Je dois réapprendre à vivre sans béquille, sans cette incroyable personne que j'ai eu la chance de côtoyer et de serrer dans mes bras.

La seule chose que je sais, c'est qu'il faut se souvenir. Il faut parler de lui, rire de nos souvenirs communs, conserver ses paroles au chaud et chérir sa personne. Je cours après ces instants comme un trésor et je me force à écrire pour comprendre que tout cela est vrai et qu'il faut l'accepter.

Parce que vous avez été si nombreuses à me témoigner votre soutien pendant ces 6 derniers mois, je tenais à vous remercier du fond du coeur pour vos mots et votre présence. Je voulais partager avec vous ces souvenirs, pour aussi crier un peu au monde à quel point je l'aime et à quel point nous devons tous nous souvenir de lui. MERCI !

141 commentaires:

Sabrina a dit…

Je termine ton article les larmes aux yeux. C'est effectivement une chance pour toi d'avoir rencontré Matt. Il n'a pas croisé ton chemin pour rien. Il est parti en te laissant plus forte et, même s'il faudra du temps, un jour tu penseras à lui le coeur léger. Là où il est, il doit être fière de la jeune femme que tu es maintenant et de l'hommage que tu lui rends aujourd'hui. Garde précieusement avec toi ces précieux souvenirs <3

Slanelle a dit…

Courage Marion. Je n'ai helas pas de conseils pour t'aider à affronter ça

Lisa a dit…

Fiou tu m'as fait chialer ! Tes mots sont aussi beau que votre histoire. La perte d'un être cher est tjs difficile à accepter. Seul le temps pensera tes blessures ... Courage ! Et surtout, longue vie à tes jolis souvenirs avec lui <3

Juliette a dit…

Il a l'air d'être un homme incroyable, une formidable âme pleine de vie. Tu as eu de la chance de le rencontrer et il restera avec toi, au fond de toi, pour toujours.
Tu as le bonheur d'avoir pu partager des discussions de fond, philosophique, avec cet homme, elles resteront en toi pour toujours, ainsi, il continuera à vivre à travers toi comme à travers toutes les personnes qu'il a pu rencontrer un jour.
Je te souhaite plein de bonheur, je n'ai jamais osé interagir avec toi en cette période difficile, mais la façon dont tu fais face à cette affreuse nouvelle est un exemple : tu es forte ! Bravo à toi.
Et que Matt vive encore et toujours à travers ceux qui l'aiment <3

Eloïse a dit…

Ton texte m'a donné les larmes aux yeux. Sois heureuse, profite de la vie et continue sur le chemin que tu as emprunté: ne garde que le positif de cette expérience unique qu'a été cette année passée à ces côtés

Yeta a dit…

Mon dieu c'est bien l'une des très rares fois où je commente sur un blog mais tu m'as fait pleurer.
Que te dire à part que le temps efface la douleur, il n'y a rien de plus vrai. Courage Marion.

Anonyme a dit…

Marion, j'aurais tant à te dire ayant vécu une expérience similaire avec un amoureux de la Nature, qui est parti bien trop tôt. Mais je crois que tu as déjà en toi les clés qui t'aideront à surmonter le chagrin. Il sera toujours en toi. Comme toi je ne me souviens plus de tous les détails mais je chéris mes souvenirs et me dis toujours qu'il peut voir le monde à travers mes yeux. Je te souhaite plein de courage, beaucoup d'amour de tes proches. (Bien sur tu n'es pas obligée de publier ce commentaire)

The Librarian Chic a dit…

Impossible de ne pas pleurer, je dois être un milliard de fois moins truste que tu ne l'es, et ça fait déjà mal. Dans ces moments là on aimerait en faire plus, j'aimerais t'envoyer de l'amour, du bonheur pour panser tes blessures plus vite. Je sais que tu es forte, nous l avons vu et nous le voyons encore. Je voulais te dire que c'est mots ne valent rien mais que je t'envoie des ondes positifs et tout mon soutien pour cette épreuve extrement difficile. <3

Claire.

L'autruche a dit…

Je me souviens de toi me parlant de lui dans le resto à l'ambiance chelou de Saint-Malo. Je me souviens de tes yeux quand tu parlais de Matt. Je me souviens avoir pensé "ils doivent être tellement choux ces deux-là".
J'espère que tu garderas ces mêmes yeux pour toute la vie Marion.

Anonyme a dit…

Quel bel hommage à cet ami cher à ton coeur, tu m'as fait pleurer car des rencontres comme ça on en fait pas tous les jours. Je suis sûre que tu iras mieux vite et que tu apprécieras d'autant plus de l'avoir connu et d'avoir partagé à un moment sa vie.
bonne continuation à toi

Alizée L a dit…

je fini les larmes aux yeux comme beaucoup évidemment.. Je ne sais pas quoi te dire, c'est tellement difficile de perdre une personne que l'on a aimé, que l'on aime, avec qui on a tout partager .. Courage à toi ♥ gardes tout ces souvenirs en toi avec un sentiment de bonheur parce que tu as vécu tout cela.

Justine a dit…

J'ai jamais laissé de commentaire sur ton blog même si je te suis depuis des années. Ton post m'a donné les larmes aux yeux, je voulais juste te souhaiter beaucoup de courage Marion

CiTiZen/ _S_H_E_ a dit…

Whaouu... ton article est tellement émouvant que j'en ai pleuré...
Tu racontes tout ça magnifiquement, je suis à la fois contente d'en savoir un peu plus sur lui, sur vous, et tellement triste pour toi finalement.
Ce n'est pas vraiment une consolation, mais quelque part, on peut penser qu'il est parti de la meilleure façon qui soit pour l'homme que tu décrit : auprès et au sein de son amour premier, et avec comme derniers souvenirs, des moments en ta compagnie quelques jours plus tôt...
Bon courage ! bises.

Romarin a dit…

Je te suis depuis l'époque KidzByColette où on te charriait un peu sur scenehopper quand tu faisait la "djette" mais j'ai toujours gardé un oeil sur ton blog depuis ce temps. Ce que j'en garde c'est que tu as l'air d'être une très bonne personne. Ce qui t'es arrivé est vraiment triste, je te souhaite beaucoup de courage pour la suite

Julia a dit…

Sublime texte (larmes aux yeux aussi).
Je te souhaite de garder tes dernières lignes en tête: se souvenir des belles choses, des jolis moments passés ensemble.
Plein de courage et d'amour, Marion <3

Camille a dit…

Je ne sais pas vraiment s'il y a des choses à dire dans ces cas là, mais mille courage. C'est un hommage superbe que tu viens d'écrire.

Someone a dit…

Après Heath Ledger, c'est le second tribut talentueux que verse prématurément la ville de Perth à la fatalité funeste...

Maudit soit le Yéti ! :'(

Alicia MDV a dit…

Je n'ai pas pour habitude de laisser de commentaires mais cet article m'a particulièrement touché.
Je sais que tu auras beau entendre tous les mots du monde pour te consoler cela n'enlèvera jamais ce manque. Mais comme tu le dis si bien on n'oublie pas les personnes qu'on a aimé, on continue à les faire vivre de par nos souvenirs.

Pleins de pensées pour toi & ses proches <3

Fee Bee a dit…

Je crois qu'on a tous les larmes aux yeux en lisant ton texte...
Je ne sais pas trop quoi te dire à part que tu vis la chose que je redoute le plus au monde et je t'admire d'être aussi courageuse et surtout de lui rendre un si bel hommage.

J'espère qu'avec le temps, tu souffriras moins de son absence.

Plein de courage ...

Anonyme a dit…

Très touchée par la simplicité, la beauté de ton texte, ton courage et ta pudeur. Je te souhaite le plus beau pour l'avenir, après avoir traversé cette terrible épreuve.

Anonyme a dit…

Tu es une personne d'une force et d'une intelligence rares. Je crois que Matt aussi a eu de la chance de te connaître. Merci pour ton blog, merci pour tes posts d'une intelligence et d'une sincérité impressionnantes.

Stéphanie Zwicky a dit…


Marion,
J ai suivi avec beaucoup d'attention tes moindres tweets au sujet de Matt, j'ai prié pour lui, pour vous.
C est arrivé au moment où j'ai perdu mon repère, ma force, mon âme: ma maman.
Même si le chagrin nous embrume encore, peu à peu il va se dissiper, et laisser place à moins de douleurs. On peut te le dire mille fois mais rien n'y fait il faut juste que tu le vives.
On est pas armé pour ça, on nous met devant le fait accompli, à nous de tordre la douleur pour l'apaiser peu à peu avec ces souvenirs, ses petits flashs qui nous reviennent, ses odeurs, ses gestes, ses moments si bons qui ont fait qu'ils sont devenus indispensables.
Je t'envoie beaucoup d'énergie, de courage.
Matt est près de toi, il veille sur toi, ça ne fait pas de doute.
Les gens qu'on aime nous sont liés à jamais. À jamais.
Je t'embrasse.
Stéphanie

Vikie a dit…

J'avais tant espéré que l'issue serait positive, et en lisant le titre, je me suis doutée de la fin. Je ne sais quoi dire. C'est terrible et malheureusement c'est l'issue de chacun d'entre nous.
Tu est encore là, alors il y a qu'une chose à faire, c'est continuer à vivre et ne pas hésiter à en parler car quelqu'un d'aussi bien ne doit pas tomber dans l'oubli.
Courage en tout cas et vivement des jours meilleurs pour toi. Stephanie Zwicky a raison, le temps efface la douleur et ne laisse que les bons souvenirs, même si parfois tu te prendra à pleurer même des années plus tard.
Tu as appris des choses en sa présence et tu est devenue plus forte, prends ça comme un cadeau.
^^ je ne sais comment m'exprimer, je te souhaite en tout cas bien du courage

joelle a dit…

Tu as eu la chance de connaitre cet amour. Il va de protéger longtemps encore, sois en certaine. Le temps apaise la douleur et oui, tu as raison, écris, rappelle toi tous ces merveilleux souvenirs. Matt restera ta force à tout jamais. Je t'embrasse. Joelle

elotarie a dit…

Quelle épreuve, car s'en est une. La vie est un parcours semé d'embuches, oui, c'est très cliché, mais on a tendance a oublier le sens même de cela. Quand on a l'impression que tout est fini, alors, il faut tout de même s'accrocher, même si, souvent, dans ces cas là, on ne sait plus pourquoi.
Je suis de tout cœur avec toi. Quelle belle histoire vous avez vécu et tu as eu la chance de la vivre.
Tu ne pouvais pas te préparer à cela, personne ne le peut, car l'important est de vivre le moment présent et tu l'as vécu.
Mais Matt est toujours dans ton cœur, tu ne l'oublieras jamais, comme je n'oublierai pas ton récit.
Sers-toi de cet amour qu'il t'a donné, de ses bras qui t'ont soutenu pour avancer.
Ton entourage est une grande aide, même si, pour toi, toute cette aide et tous ces mots que tu liras sans doute ne changeront rien. C'est ce que tu dis, ce que tu crois peut-être et arme-toi contre ces idées noires. Je suis sans doute maladroite, mais ce que je veux dire c'est qu'il faut que tu continues à croire en la vie. Que même si cette épreuve est clairement injuste pour toi, pour Matt et pour ses proches, il faut tout de même se battre. Matt l'aurait voulu je pense et ce que tu écris là, le prouve. Tu mérites de revoir des jours heureux, alors, courage. Je te soutiens comme je peux, avec mes mots. Et merci pour ton courage et pour ce bel article. Merci de ta sincérité, j'espère que les commentaires t'aideront.
Je t'embrasse.
Elodie.

Checky a dit…

Bonsoir Marion, après avoir lu cet article je me sentais obligé de commenter. Il est tout simplement magnifique , tu parle d'un amour fort avec tellement de simplicité. Oui j'ai eu les larmes au yeux mais j'ai aussi eu un petit sourire parce que c'est une jolie histoire et c'est ce que tu dois garder en mémoire. Je t'embrasse.

Checky a dit…

Bonsoir Marion, après avoir lu cet article je me sentais obligé de commenter. Il est tout simplement magnifique , tu parle d'un amour fort avec tellement de simplicité. Oui j'ai eu les larmes au yeux mais j'ai aussi eu un petit sourire parce que c'est une jolie histoire et c'est ce que tu dois garder en mémoire. Je t'embrasse.

Myriam a dit…

Toutes mes pensées pour toi et la famille de Matt. J'espère que tu auras le courage et le soutien nécessaire pour surmonter cette épreuve. J'ai eu les larmes aux yeux en lisant ton récit. Tu as su lui rendre hommage en partageant cette histoire, et tu soulignes si bien à quel point il était une belle personne. Son parcours inspire et c'est un beau témoignage que tu offres, tu as su choisir les bons mots et je te souhaite sincèrement de réussir à surmonter cette peine. Toutes mes condoléances à toi et sa famille... Nous pensons à vous <3

Allychachoo a dit…

Beaucoup de courage à toi et à tous les proches de Matthew. Ton texte lui rend un très bel hommage

Anonyme a dit…

Très beau.

Charlotte a dit…

Très touchée par ton texte. Il n'y a pas de mots et pourtant les tiens sont si justes... je ne sais pas trop quoi dire d'autre, à part peut-être toute l'admiration que tu m'inspires. Courage à toi.

Amara a dit…

Il n'y a pas de mots assez forts pour te dire à quel point ce texte est beau, à quel je t'aime, à quel point je suis là pour toi et à quel point tu es une amie merveilleuse <3

Anonyme a dit…

Marion,

Cela fait des années que je suis ton blog, que je t'ai vue évoluer, et des mois que j'espérais que Matt soit retrouvé...
Les mots me manquent, et pourtant je pense fort à toi.
Je pense que tu es incroyablement forte, résiliente et je te souhaite plein de belles histoires à vivre.
Même si ce que tu as vécu avec Matt a fini de manière tragique, je pense effectivement que tu as eu (et lui aussi) une chance incroyable de faire cette rencontre et de vivre une si belle histoire.

"It can take you by surprise, the number of ways in which people leave marks upon your life"

Ton hommage est très beau... A l'image de la personne à qui il est dédié.

Claire-Line a dit…

Bonjour Marion,ton article est très touchant.Une pensée pour toi dans cette épreuve. Claire-Line

Cybèle a dit…

Tu as décidément un réel "talent" pour transmettre tes émotions Marion. Cet article est si beau et si touchant. Je suis certaine que Matt sera toujours présent à tes côtés et ce afin de te guider, de t'épauler, de t'écouter et biens d'autres encore. Et puis pour rejoindre à ce que tu as dit par rapport aux souvenirs, sache que : " les morts ne sont vraiment morts que lorsque les vivants les ont oubliés."
Pleins de pensées et de courage pour la suite.

M. a dit…

Cela fait des années que je te lis en silence Marion, des années que je souris de nos parcours similaires à l'étranger, de ton goùt pour l'aventure, ton courage. Et ces derniers mois j'avoue, j'avais la boule au ventre en suivant les nouvelles à propos de Matt. Et ton article m'a fait pleurer. Alors je laisse un commentaire, un parmi tant d'autres, pour te remercier de ta simplicité, pour te dire d'être courageuse et forte. C'est fou comme des êtres humains peuvent chambouler nos vies, comme Matt l'a fait avec la tienne, et c'est quand même beau, malgré tout, malgré ça, ce qui vous est arrivé.

Faustine a dit…

Je te souhaite beaucoup, beaucoup de courage et t'envoie beaucoup d'énergie et de force pour la suite. La suite doit être magnifique, il ne peut en être autrement.

Faustine

Anonyme a dit…

Marion, ce texte est poignant, touchant, renversant... Il cristallise tellement de belles choses en même temps, l'amour, la perte, l'attente, les joies, la tristesse... Quel courage il doit te falloir chaque jour pour traverser la vie amputée d'une partie de toi, chaque rencontre nous remplis ou nous ampute, tu as payé le prix fort à un âge ou tout ne devrait être que papillons et fleurs bleus. Courage, et bonne continuation dans la vie, sur ce blog. Je te souhaite le meilleur à toi qui a connu certainement le pire ou presque.
Caroline

Penny Lane a dit…

Je n'ai jamais pleuré en lisant un article de blog.jusqu'à ce matin. J'admire la force que tu déploie chaque jour, je ne suis pas sûre d'être capable de le faire si il vient malheur à "mon Matt" à moi...ça donne le tournis.

Amicalement, Paule.

Penny Lane a dit…

Je n'ai jamais pleuré en lisant un article de blog.jusqu'à ce matin. J'admire la force que tu déploie chaque jour, je ne suis pas sûre d'être capable de le faire si il vient malheur à "mon Matt" à moi...ça donne le tournis.

Amicalement, Paule.

Nina a dit…

Marion, quand j'ai vu ta photo sur Instagram, j'ai compris. Je suis restée sans mots, donc je n'ai rien dit à ce moment là. Mais sache que je suis très touchée par votre histoire, je ne connais aucun de vous deux et pourtant j'espérais qu'un jour arriverait enfin la bonne nouvelle que toi et la famille de Matt espéraient tant. Je ne peux imaginer ce que tu as enduré pendant tout ce temps et ce que tu endures aujourd'hui, à tel point que je n'arrive pas à écrire ce commentaire tant tout ce que je dis me semble creux. Bon courage.

Anonyme a dit…

Ton post est très émouvant Marion... J'ai perdu quelqu'un qui m'était très cher récemment et je sais comme c'est dur et facile à la fois de devoir continuer avec un manque permanent.

Liiise a dit…

Il a du te falloir beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve mais également pour écrire ce billet.
J'ai été très touchée par ton histoire et suis admirative de la note sur laquelle tu as souhaité finir cet article !

Jade from Paris a dit…

J'ai pleuré en lisant ton article. On ne se connaît pas vraiment mais je pense très fort à toi.

La Mouette a dit…

Je crois qu'au moment où tu as lancé cet appel pour le retrouver, on a tous espéré qu'il n'était pas perdu. Ce que tu écris là est terriblement émouvant et c'est un magnifique hommage, il n'est pas totalement parti au fond, il t'a apporté tellement pour te faire devenir celle que tu es aujourd'hui qu'il peut être fier et que tu peux être fière toi aussi. Reste courageuse et vis encore passionnément <3

Héma pose ses valises a dit…

Bonjour Marion,

J'ai lu ton article avec le cœur battant. J'espérais une fin heureuse pour toi mais hélas la vie en a décidé autrement. En te lisant, je vois que malgré cette dure épreuve, tu arrives à nous donner un leçon de vie, à nous questionner sur les choses vraies et simples de la vie qui nous paraissent si futiles au quotidien. Ton histoire est belle et sera sans aucun doute gravé dans ton cœur mais aussi le mien car ce sont ces épreuves qui nous aprennent à vivre pleinement les moments de bonheur. Plus difficile à dire qu'à faire, certes. Mais je pense sincèrement que c'est ce que Matt aurait voulu, que tu continues de sourire à la vie.

Bises,

Héma

Claire a dit…

Marion,
Je suis une lectrice anonyme depuis le début mais je tenais à te dire que toutes mes pensées sont avec toi. Tes mots m'ont touchée, émue aux larmes. Les souvenirs sont le plus précieux des remèdes pour avancer dans la vie. Bon courage.

Anonyme a dit…

Plein de courage Marion, de tout coeur avec toi <3

Londoncam a dit…

Marion, nous ne nous connaissons pas, mais ton histoire, ton évolution, ta personne me touche profondément. J'ai suivi les recherches de Matt, j'ai eu l'espoir qu'on le retrouve vivant... Aujourd'hui je pleure un peu avec toi mais je me réjouis pour toi d'avoir pu connaître cet amour et cette personne si belle que Matt a été. Et comme tu le dis si bien, il est présent dans vos coeurs, vos sourires. Je t'envoie courage et baisers.

Clara a dit…

Marion, je suis sincèrement désolée de ce qui est arrivé à Matt.
Il avait l’air d’être solaire et d’être ce genre de belles personnes qui nous marquent. Dis-toi que tu en es certainement une aussi, sinon il ne t’aurait pas fait une si jolie place dans sa vie.
Cet article est très émouvant parce qu’il est paradoxalement vibrant, plein de vie et d’amour et cela donne l’impression qu’il a réussi à t’insuffler son esprit positif et son énergie.
Je te souhaite du courage et de continuer à savoir tirer le beau du laid.

Anonyme a dit…

Je fais partie de tous ces anonymes qui ont été touché par ton histoire, car je crois que tu fais face à la pire épreuve du monde, celle que l'on redoute tous, sans pouvoir en imaginer la violence... tes mots sont incroyablement doux, tu ne sembles pas avoir de colère, c'est très beau. Gardes tes souvenirs au chaud, je t'embrasse

Tibo a dit…

Bon courage Marion, merci pour cet article, émouvant et sincère.

Anonyme a dit…

Courage et mille pensées, je passe souvent par là silencieusement mais je voulais juste ici t'envoyer un peu de soutien...

Marie a dit…

Marion...
Je ne sais pas quoi te dire mais je voulais pas rester silencieuse non plus.

Merci de nous avoir dit ton amour. Je t'embrasse fort.

http://aixparisienne.canalblog.com/ a dit…

Meric à toi pour ce post absolument magnifique...

Olivia (à Paris) a dit…

Très émouvant! Comme je te l'ai déjà dit, je suis là, si tu as besoin. Souviens toi de tous ces moments magiques, cultive les, fais les grandir. Sois heureuse de l'avoir rencontré. Il faudrait plus d'hommes comme lui. Je t'embrasse très fort.

Pauline Véron a dit…

Difficile de te dire quelque chose à toi dont je ne connais que l'image publique. Simplement que j'admire ton courage, que votre histoire m'a profondément touchée, que cet article est profondément triste et beau en même temps. Je t'envoie toutes mes plus douces pensées à toi, à sa famille et ses proches.

Clara a dit…

Malheur de moi, je suis au boulot et je m'efforce de ne pas pleurer.

C'est un témoignage somptueux d'amour, de tendresse, de respect et de louanges pour cet homme.
Et le remercier de t'avoir apporter toutes ces choses.

Magnifique amour q'est le votre.

Encore une fois, courage, courage, courage.

Lauriane Reine a dit…

Marion c'est magnifique ce que tu as écrit, c'est plein de vie, plein d'émotion. En l'écrivant on se rend bien compte que les souvenirs sont plus forts que la mort.

fais attention à toi,
des sourires.

Anna a dit…

A mon tour d'achever cette lecture les larmes aux yeux et la gorge serrée. L'amour. C'est ce que je retiens de tout ça. Et aussi que tu es très courageuse (même si je ne suis personne pour te dire ça). Je te souhaite de sourire, encore, toujours. Et je t'envoie un bisou sur le front. Merci...

Anonyme a dit…

Chère Marion,
Comme c'est dur et comme la vie oui est parfois injuste. Avec ce beau texte, tu rends un très bel hommage à Matt, et tu lui en rendras sans doute beaucoup d'autres d'autres façons.
Je ne suis pas croyante, mais je crois quand même que les êtres qu'on a aimé, quand ils nous quitte, continuent de vivre en nous car ils restent dans nos coeurs, et car ce qu'il nous ont enseigné de la vie , ce qu'ils nous ont appris à aimer, les moments, les choses qu'on a partagé continuent d'exister pour nous.
Je te souhaite beaucoup de courage dans ce moment difficile, et beaucoup d'amour.

Polina a dit…

Une grande claque cet article, tant pour la force de l'avoir écrit que pour l'émotion qui s'en dégage. Impossible d'y rester insensible, garde ce précieux souvenir au fond de ton coeur, c'est un très bel hommage que tu rends à ce jeune homme qui a l'air admirable. Il ne me reste qu'à te souhaiter de t'armer de courage, les mots valent peu de choses dans ces cas mais ce sont parfois les seuls moyens de soutien.

Anonyme a dit…

Splendide marion, je lis ton blog depuis quelques années, je n'ai jamais laissé de commentaires, mais là je suis sans voix.
bonne chance dans ta nouvelle vie sans béquilles et continue!

Justine a dit…

Je suis de tout coeur avec toi, j'ai perdu un membre de ma famille au mois de septembre et tes mots, beaux et douloureux, résonnent en moi... On voudrait que le monde s' arrête et compatisse à notre douleur, mais la vie est insensible et continue... Mais comme tu as raison, il ne faut garder que le meilleur et les souvenirs de bonheur. Je te souhaite beaucoup de courage, et plein de merveilleux voyages.

MaNAa a dit…

C'est toujours difficile de trouver les mots quand un tel drame arrive, j'ai les larmes aux yeux après avoir lu ton texte, tu parles de lui avec beaucoup d'amour. Il restera toujours auprès de toi grâce aux précieux souvenirs que tu as de lui. Il suffit de fermer les yeux de te concentrer et ça te revient. Je crois que même si rien ne peut soulager la perte d'un être cher à part le temps qui atténue la douleur, le soutient est essentiel et j’espère que tu es soutenue. En tout cas je voudrais faire plus j’espère que ces petits mots te font un peu de bien.

Anonyme a dit…

Je passe ici très souvent sans laisser de traces. Ton article est très beau, émouvant et plein de courage.J'en suis sans voix.. :) Tu rends un très bel hommage à Matt ici et je suis persuadée que là ou il est , il est très fier de toi. Je te souhaite plein de bonnes choses Marion vraiment tu le mérites! Milles bisous!!

Anonyme a dit…

Be brave...
Love
Aurélise

Pauline a dit…

Ta force est exemplaire...
C'est beau.

Anonyme a dit…

C'est beau ce que tu dis Marion.. Les "et si" s'en iront au bout d'un temps et pèserons moins sur ton coeur. Enfin, je dirais bien qu'on a toujours mal au coeur mais qu'on arrive à s'en sortir en se nourrissant au maximum des souvenirs, des odeurs, de tout ce qui constitue l'autre et de ce qu'on aime chez lui... Courage et beaucoup d'amour.

Anonyme a dit…

Salut Marion,
Je suis tes aventures depuis quelques années, notamment à travers tous les voyages que tu as fait.
Ce que j'ai cru comprendre de toi c'est que tu es une personne forte et bienveillante, continue à vouloir faire le bien autour de toi et à vouloir tout découvrir.
J'ai l'impression que quand tu parles de ton ami, tu te décris toi-même, enfin surtout c'est un peu cet effet que tu as eu sur moi: tu m'as permis de me détacher de toutes nos valeurs préconçues occidentales (je ne sais pas trop comment décrire cela) et tu m'as donné envie de voyager hors des sentiers battus.
Le décès de ton ami me touche et je souhaite de tout mon cœur que tu sois heureuse dans ta vie future.
Alors merci à toi, merci merci merci. Même sil ne s'agit que d'un blog, tu m'apportes beaucoup et je j'admire qui tu es.

Noémie

Camomille a dit…

De très beaux mots, très émouvants. Courage à toi dans ces moments difficiles...

Caroline a dit…

Tu fais preuve d'une grandeur d'âme extraordinaire, Marion. Derrière les mots justes et sereins que tu nous donne à lire, on devine la douleur et le temps qu'il faudra, beaucoup de temps, pour apaiser le manque, pour faire taire les "et si", pour réapprendre à vivre sans lui. Mais ta sagesse sera, je pense, la meilleure des alliées pour les semaines, les mois, les années à venir. Tu es sans aucun doute sur la bonne voie.
Alors merci à toi d'être forte pour cent, je suis prête à parier que ton histoire en aidera plus d'un à vivre le deuil que nous aurons tous à traverser un jour de manière plus ou moins abrupte.
Prends soin de toi jolie Marion, prends soin de toi.

Anonyme a dit…

Grace à tes mots, on apprend, un peu, de lui....merci à toi Marion . C'est tellement dur, mais tu apprendra à rouler sans cette béquille, elle sera toujours dans un petit coin. Mais tu avanceras....merci 1000fois pour ces mots.
Julie

Amandine a dit…

Je n'ai jamais laissé de commentaire mais je trouve ton texte très émouvant ...
Il est très important d'être soutenue quand il est difficile de faire face "à la vie /à la mort "
J'espère que tous les mots de soutiens pourront t'apporter du réconfort

Maella a dit…

Se souvenir est la meilleure façon pour continuer de faire vivre une personne.

Sarah A. a dit…

Bon courage Marion. Très beau texte et je suis sûre qu'il repose en paix maintenant qu'il a été retrouvé.
Dieu a eu besoin de son ange plus tôt que prévu <3

Laetitia a dit…

Ce que tu écris est tellement beau, tellement sage. Je suis touchée par tes mots et t'envoie tout le courage de la terre pour vivre cette épreuve. Il reste en toi pour toujours.
<3

Opio a dit…

Ton post est magnifique... je te souhaite le meilleur, je t embrasse

Anonyme a dit…

Marion, je te laisse ce commentaire comme si tu etais une vieille amie, a qui j'ai envie, sincerement, de souhaiter toutes mes pensees les plus bienveillantes pour cette epreuve de vie difficile. En lisant le titre, j'ai cru voir une bonne nouvelle. La nature a eu raison de lui, il est parti entre de bonnes mains. Je ne suis pas psychologue mais en lisant ton post, j'ai senti une sagesse spirituelle, qui sera ton alliee afin d'exister sans lui, sans te sentir coupable. Tu es une belle personne, jeune, pleine de vie et d'experience. Continues de voyager et de partager avec nous tes posts, c'est toujours un plaisir de te lire.
Pascale - therainbowinspiration.com

Anonyme a dit…

Beaucoup de courage Marion pour cette terrible épreuve.
Je te lis depuis des années mais c'est la première fois que je commente.
Très bel hommage que tu as rendu à ton Matt.

Anonyme a dit…

Première fois que je commente ici malgré mes très nombreuses visites. Ce que tu as vécu avec lui est un cadeau du ciel qui te restera à jamais. C'est cela qu'il faut continuer à garder au fond de toi. Ces moments te rempliront toujours d'énergie car là où il est, il sera toujours à tes côtés. Courage pour cette épreuve et je te souhaite le meilleur.

Nais a dit…

Ton texte est magnifique Marion.
Merci de lui avoir rendu hommage, de nous l'avoir fait partagé.
Impossible de ne pas imaginer à quel point ça doit faire mal.
J'espère que tout ces petits commentaires, seront comme tout autant de petites ondes d'apaisement, de soutien et d'amour qui viendront te toucher tout là bas, en Inde.

Tu es forte, belle et courageuse.
Ne l'oublie pas :)

pin-upapple a dit…

C'est beau tout ce que tu dis dans cet article Marion. Malgré ton blog et les réseaux sociaux, tu es toujours restée assez discrète sur cette histoire et ce qui m'a bluffée c'est ton optimisme que tu as montré pendant des mois alors que je suis sûre que c'était très dur pour toi.

Pour avoir connu la même chose que toi (mon père est parti il y a deux ans), je comprends donc tout ce que tu peux ressentir. ça donne le tournis quand ça arrive, quand tu comprends que c'est fini pour toujours. Mais tout comme toi je tente de me battre et de me rappeler les bons souvenirs et de parler de lui à tous ceux que je vois.

Je pense que le temps n'arrangera rien, tu penseras toujours à ce bel Australien qui a croisé ta route un jour. ça va te changer mais tu vas en être d'autant plus forte Marion. Plus de cinq ans que je te lis Marion, je le savais déjà d'avance mais là encore plus je te dis que tu es une personne magnifique et sincère. Tu as la vie devant toi, tu es pétillante et tu es surtout très courageuse.

Je pourrai t'écrire tout un roman mais je vais juste te dire de rester bien entourée.

Je te souhaite beaucoup de courage, tu mérites entièrement d'être heureuse <3

S a dit…

Je n'avais pas prévu d'écrire parce que les autres le font mieux et que je n'ai pas grand chose à ajouter, mais ça fait un quart d'heure que j'ai lu cet article et je n'arrête pas de pleurer.
Cet article fait écho en moi, en nous, parce que tu as su nous toucher, nous embarquer, je me suis surprise à checker parfois le site, car j’attendais un dénouement heureux. La vie des blogueuses nous apparaît comme un conte de fées, je n'imaginais pas autre chose qu'un happy end.
Si cette histoire était digne du conte, la fin ne l'est pas.
Mais ton histoire à toi elle continue, et je te souhaite qu'elle soit vraiment féerique, que toute cette douleur devienne force, que ton coeur revienne et te donne des ailes.
Courage.
Une chose est sûre, tu prouves aux garçons qui reprochent à leurs copines de lire des blogs modes superficiels et sans intérêt qui pourrissent l'image qu'elles ont d'elles-mêmes que parfois, ces blogs sont bien plus profonds qu'on ne l'imagine.

2moiselles a dit…

Ton témoignage est bouleversant. Garde précieusement tes souvenirs et continue à aimer la vie et la nature comme il l'aimait!! Bon courage

Alexia a dit…

Ca fait 10 minutes que j'ai lu ton article et je ne trouve pas les mots... Tu es si forte, si courageuse et si sincère!Je te souhaite tout le courage du monde pour supporter cette épreuve. Profite de ton expérience en Inde et profite de chaque instant que tu passes avec les gens que tu aimes.

Bonne continuation Marion, tu es une des rares blogueuses que j'admire réellement...

Nawal a dit…

Je t'embrasse Marion, je t'embrasse fort !
Nawal.

Anonyme a dit…

Moi aussi, je suis touchée par ton texte ; au fil de la lecture je ressens peu à peu ce que tu dis. Perdre un parent, un grand parent, une connaissance proche, je connais... perdre celui qu'on a décidé d'aimer, je n'imagine pas cette peine.

La vie éternelle c'est l'amour !! Ton Matt vivra éternellement au travers de l'amour que tu lui portes.
Courage à toi Marion et continue d'écrire, de parler de lui, de vivre !

Mathilde a dit…

J'ai suivi les nouvelles concernant les recherches et j'ai espéré pour toi, sa famille et ses amis que la fin soit heureuse.
On a beau ne pas vous connaître personnellement ni toi ni lui, l'affection qui s'installe à ton égard au fil de la lecture de tes articles fait qu'on est réellement peinés par cette nouvelle.
C'est impossible de comprendre ce que tu ressens mais saches que ce que tu fais passer n'est pas vain, on a tous besoin de se souvenir qu'on ne vit qu'une fois et qu'il faut profiter de chaque instant!
Je te souhaites d'être heureuse à nouveau, tu le décris comme une personne très bienveillante je pense que c'est tout ce qu'il aurait voulu pour toi.

The Green Geekette a dit…

Aucun mot ne pourra vraiment t'apporter de réconfort, et seul le temps pourra t'apporter l'apaisement mais cet article fait honneur à la bel personne qu'il était... Souviens toi des bons moments, tu es toi aussi une belle personne Marion et je te souhaite tout le courage du monde pour continuer de garder la joie de vivre, pour toi, et pour lui qui je suis sûre te regarde de là haut...

gabriella a dit…

Marion.... je suivais la page Find Matt depuis un moment, en croisant les doigts pour lire des bonnes nouvelles...
Je suis si désolée d'apprendre son décès. Tous mes sentiments à toi et à sa famille et ses proches.

J'ai vécu un décès d'un proche il y a exactement 6 mois, mon papa. D'une façon complémente subite, sans m'y attendre.

Comme toi, je m'efforces de m'en souvenir, de parler de lui.. je me remémore la dernière fois que je l'ai vu, le pincement au coeur que j'ai ressenti quand il est rentré dans le taxi.

J'espère que le temps guérira nos coeurs et que les souvenirs resteront intacts dans notre cerveau.

Courage.... <3


Maylis a dit…

Bonjour Marion,

J'avais un peu suivi cette histoire sur instagram et j'ai donc appris la nouvelle...

Je viens de lire ton article et de remonter quelques mois auparavant dans ton blog. J'ai donc pu connaitre ton parcours et lire tous les conseils que tu as donné pour erasmus, études, stage...
Et bien MERCI !

Tu as l'air d'avoir tellement changé et ce que tu décris dans l'article est tellement émouvant. Mon commentaire doit reprendre ce que tout le monde te dit, mais courage. Seul le temps pourra penser tes blessures. Mais tu as déjà une belle expérience de vie et Matt sera toujours à tes côté.

Courage et bonne continuation pour ta nouvelle vie en Inde.

Maylis

Anonyme a dit…

Très touchée par ton article... je te souhaite énormément de courage...

Sophie a dit…

Cela faisait des jours que j'avais envie de t'écrire mais je n'osais pas sur Instagram, trop impersonnel, et je n'osais pas non plus par mail, trop personnel. J'ai relu ce texte 3 fois, les larmes aux yeux et je ne trouve toujours pas les mots.
Je ne peux que t'envoyer pleins de pensées positives et beaucoup de courage.

Marion Gavelle a dit…

Votre histoire me touche. Je pense que là haut il doit être fier de toi et de tout ce que tu as fait pour le retrouver. Vous aviez l'air très amoureux et ça me fait mal au coeur de te savoir sans ta moitié. Accroche toi à la vie, malgré tout des belles choses t'attendent quelque part. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts... tu t'en rendra compte. Va à l'essentiel, profite de ceux que tu aimes et continue de faire ce que tu aimes. Courage dans cette épreuve...
Je n'ai pas l'habitude de commenter les post des bloggeuses que je suis, mais là vraiment votre histoire me touche. Soit forte !

Pauline a dit…

Tes mots m'ont fait pleurer. Je suis de tout coeur avec toi.

Anais Pénélope a dit…

Ton billet est bouleversant d'amour ... C'est avec les larmes aux yeux que je te souhaite tout le courage au monde pour surmonter cette épreuve si difficile. Que tes souvenirs avec Matt te rendent plus forte, que votre amour reste à jamais gravés afin de t'aider à continuer sans lui, même si je ne doute pas qu'il est prêt de toi depuis qu'il est parti.

Je t'embrasse Marion.

Laura a dit…

Un article très émouvant. Tes mots sont tellement touchant... J'en ai les larmes aux yeux...

Coralie a dit…

OH, j'espérais tant ne pas lire cette fin... Quelle tristesse. Courage.

Anonyme a dit…

Je ne saurai t expliquer pourquoi ton histoire m a énormément bouleversé. Des l annonce de sa disparition une partie de moi, alors que nous ne nous connaissons pas, pensait a l épreuve que tu vivais. Je n'ose imaginer celle que tu traverses actuellement.
Ton article est une ode a votre amour pur et sincère qui restera en toi, tout comme le souvenir de Matt

Clara a dit…

Je suis profondément touchée par la nouvelle et par ton article...
Je pensais que vous allie le retrouver vivant, je n'imaginais pas un final comme toi et je sais que toi non plus... Ca me fait mal au coeur d'imaginer ta perte et ta douleur, je ne peux que te dire que je pense à toi et te souhaiter du courage!
Il y a 2 semaines, la maman de mon Fox nous a quittés... Je sais ce que c'est de perdre quelqu'un de si important et de si cher...

Anonyme a dit…

Je te souhaite également beaucoup de courage dans cette épreuve.Ton article m'a beaucoup émue et bien que ne te connaissant pas, je suis touchée par ta perte.
Tu es définitivement une personne sincère et entière, un des rares "blogs" dont la richesse fait que je ne m'en suis jamais lassée, malgré mes trop rares commentaires.

Anonyme a dit…

Comme beaucoup, j'ai été très émue en lisant ton "ode à l'amour". Et c'est avec toute la compassion du monde que je te souhaite du courage et du bonheur dans la suite de tes aventures.
<3

ItsonwithVictoria a dit…

Ton article m'a donné des frissons. La vie n'est pas facile c'est certain mais il faut encaisser et aller de l'avant même quand cela semble insurmontable... Je suis de tout coeur avec toi. Ça n'a pas du être facile d'écrire cet article mais je suis sûre que ça a du te faire un bien fou de poser des mots à tes pensées (je ne sais pas si ce que je viens dire a un sens)... COURAGE COURAGE !

Mesqualine a dit…

Tu as l'air d'être une jeune femme incroyable. J'ai rarement autant eu envie de rencontrer "pour de vrai" quelqu'un que je ne suis que via un blog. Je trouve que ton expérience à Berlin, mais surtout en Inde, t'a énormément changée, tes textes sont devenus d'une justesse telle que je relis tes mots pour voir où est le truc, où est la magie là-dedans, pourquoi ça me fait un tel effet ?

Cette aventure est magique, elle aussi, et c'est la vie, l'issue de chaque chose que l'on vit nous échappe et il faut l'accepter. C'est le seul moyen de continuer à vivre et de n'avoir aucune aigreur, qui pourrirait en nous. Tu as l'air forte et je pense que tu dois l'être. Les mots d'une inconnue peuvent être vains mais sache que tu n'es pas seule, et "c'est ça qui est bon" ;)

Mille bisous

Ana a dit…

Bonjour Marion,
je suis tombée sur ton blog un peu par hasard, je l'avoue; et j'ai eu envie de m'y attarder parce que j'ai trouvé cette photo jolie.
Et puis j'ai lu ton article, qui m'a, comme beaucoup d'autres, touché sincèrement. J'ai également vécu cette situation, il y a trois ans et me projetant dans mes souvenirs, je me doute un peu dans quel état tu dois te trouver actuellement.
J'aimerais te dire qu'il y a un remède magique. Je me rappelle qu'à ce moment là je me disais "quitte à ce que la suite de ma vie soit nulle pendant un moment, autant faire en sorte que ce soit la meilleure des nulles". Et puis au fur et à mesure, après avoir ressentie une colère immaîtrisable, j'ai retrouvé la douceur de la vie.
Je ne sais pas où mon dialogue me mène mais je voulais juste te dire que je te trouve très courageuse d'avoir mis des mots sur les choses qui te sont arrivées, et j'espère que tu sauras trouver du baume pour mettre sur ton coeur.
Douces bises.

Anonyme a dit…

marion, comme le texte que tu as écrit sur ton amour est beau...
courage à toi, et pour que sa beauté-bonté t'accompagne à chaque moment, fais en sorte que les valeurs que vous partagiez restent au cœur de ta vie: c'est le meilleur moyen de le faire vivre à jamais. Marieal

Caroline a dit…

C est un très bel hommage.

Croiser si jeune une telle douleur alors que tout était à découvrir laisse un gout amer.... Et un gros chagrin.... La vie est hard, mais le temps qui lui est associé va rendre l absence petit à petit moins douloureuse, jusqu'à se souvenir que des belles choses.

Tu as toute une vie de belle choses à vivre avec encore de belles rencontres, et dans ton coeur, à tout jamais une place spéciale pour un homme spéciale qui t aura changé profondément et pour toute ta vie. Une jolie trace de lui.

Si j etais a cote de toi je te serrerais dans mes bras, et je te dirais, crois moi, je sais, tout ira bien :)

4tole a dit…

Bonsoir, je suis tombée chez toi en parcourant plusieurs blogs. Pour être honnête, je n'ai même pas eu le temps de découvrir tes écrits, que je me suis arrêtée sur cet article et que j'ai eu envie de te souhaiter tout mon courage pour surmonter ce déchirement. Ça m'a beaucoup touchée, je m'y suis retrouvée pour l'avoir aussi vécu il y a peu.
Je me permet de te donner une phrase qui m'a un peu aidée à avancer : " On rend quelqu'un indispensable, alors qu'en vrai, il n'est qu'une personne dans votre vie. ". Ta vie n'est pas finie, et tout fini toujours par aller mieux, même si c'est dur de traverser toutes ces étapes. Et puis, si il est vraiment ton âme-soeur, vous vous retrouverez. Alors n'oublies pas de vivre en attendant, et de profiter des petites choses comme manger du nutella ou regarder les paysages..

Enfin voilà, un commentaire de soutient, et qui montre aussi qu'on fini toujours par rencontrer des gens qui nous veulent du bien, même si ils ne sont présent qu'une minute dans notre vie.
Courage, vraiment, et garde le sourire.

Anonyme a dit…

Je n'osais pas tellement demander la suite de l'histoire… finalement nous ne te connaissons pas vraiment mais cette histoire nous touche toutes (tous?).
On ne peut que te souhaiter de belles choses après un moment aussi difficile. Tu as l'air forte et tu as raison de vouloir partager l'histoire magnifique que tu as vécu avec cet homme qui ne doit pas être oublié.
bon courage à toi

sophie a dit…

<3

Laura a dit…

C'est beau Petite Marion... Courage. Matt est juste de l'autre côté du miroir ...

Anonyme a dit…

Marion,
Comme beaucoup, je suivais ton blog puis j'ai découvert le drame que tu viens de vivre. Je trouve admirable la pudeur dont tu as su et fais encore prive, ton article est extrêmement bien écrit et chaque mot sonne juste, ce portrait est magnifique.
Tu as su te construire en dehors de lui donc tu pourras continuer le chemin même si tu as l'impression d'avoir perdu une partie de toi. L'écriture aide et la créativité ne te manque pas, alors sers-toi de cette épreuve pour créer, exprimer, "sublimer", peu importe la forme que cela prend... Un jour, ce sera moins douloureux. Tu as un courage incroyable et tu sembles bien entourée, tes proches seront la clé pour t'aider à avancer.
J'ai lu et relu ton article en j'en suis encore bouleversée. RIP Matthew, nous pensons très fort à lui et à toi. Plein de courage et de pensées de nous toutes.

Pmk a dit…

Il n'y a aucun mot qui pourront t'aider et pourtant ces mots sont merveilleux. Je te lis si souvent...Les lames sont montées bien facilement. Perdre un être cher est une épreuve trés difficile. Et hélas, personne ne comprends vraiment tant qu'il ne l'a pas vécu. Alors on aimerait être compris sans vouloir l'être parce qu'alors quelqu'un d'autre aurait vécu ce moment horrible.Rien ne peut t'aider à l'affronter mais plein de gens sont prets de toi et il est en toi. Bon courage...

Anonyme a dit…

Merci d'avoir partagé ta si belle histoire. Je n'ose imaginer ta douleur en ces instants. La vie t'a offert un si beau cadeau, celui de connaître l'amour, mais te l'a repris bien vite..;
Ces souvenirs qui doivent être si beaux et si doux t'aideront surement dans ces tristes moments, afin d'alléger ton coeur et te permettre de sourire à nouveau.

it's Pipelettes-time a dit…

Marion,
je t'ai témoigné mon soutien et mon affection pour cette histoire d'amour qui est devenu ton principal combat ces derniers mois.
Via twitter je n'ai cessé de traquer ma TL pour apercevoir un message, un espoir de ta part.

J'attendais cette article inconsciemment car je sais à quel point tu écris bien et avec franchise.
Tu me bleuffe encore une fois et c'est avec les larmes aux yeux que péniblement je finis de lire ton article. Tu mets des mots sur un fait qui est dur et parfois beaucoup plus dur pour certaine personne, la "mort".

Je ne suis pas à la mesure de ton courage et de ce que tu vis en ce moment même, je ne l'ai pas vécu. Cependant je te dis merci en retour. Merci pour nous faire prendre conscience plus que jamais que cette vie il faut la DEVORER.

Courage Marion, au plaisir de te voir un jour.

Mathilde - Pipelette's time.

Lorraine a dit…

J'ai lu et relu ton texte, le cœur serré et des larmes plein les yeux. 
Tous les messages laissés ci dessus sont tous plus jolis les uns que les autres, et certains m'ont rendu les yeux brumeux à nouveau.
Au delà de te dire que j'ai pensé à vous depuis 6 mois, que j'ai espéré comme tant d'autres un happy end, que je voudrais pouvoir panser ta peine, je souhaiterai surtout te remercier toi de nous livrer un peu de votre histoire. 
Elle commence comme un enchantement, et décrit un amour que nombre d'entre nous espère.
Vous avez eu la chance de vous rencontrer et de vous aimer, de partager et de vivre une belle romance. 
Il doit être très fier de toi de là haut, et te protégera toute ta vie. J'y crois.

Lectrice de la première heure et de l'ombre, j'espère encore longtemps te voir évoluer, grandir, sourire. Vivre.

Lilou a dit…

Personne n'est préparé à une telle épreuve.
Avoir croisé sa route et vécue une belle histoire restera à jamais ce qui te permettra d'avancer et de le garder auprès de toi.
Le manque sera toujours présent mais il prendra une autre forme, un sourire au coin des lèvres en repensant à celui qu'on aimera toujours.

Anonyme a dit…

J'ai vécu récemment la perte d'un être cher au début on se demande comment on va faire, cela est-il réel? Et puis avec le temps, malgré tout, la vie continue. Et c'est à travers nous et l'amour que l'on ressent pour la personne que celle ci est toujours présente. Il nous reste les souvenirs, les moments uniques que l'on a vécu avec la personne et malgré la douleur qu'ils peuvent évoquer avec le temps ils t'aideront à avancer. Je pense que c'est un très bon conseil que l'ont à donner que celui d’écrire.

The Cookie's room a dit…

Magnifique, tres émue, tout notre soutien. Rest in Peace.

Nadège a dit…

Quel beau texte, quel bel hommage à Matt. J'ai un peu l'impression de le connaître à travers tes mots. Je te souhaite beaucoup de courage et compatis à ta douleur ainsi qu'a celle de la famille et des amis de Matt.

Cedric a dit…

Je découvre ton blog par hasard en découvrant ce texte.... très émouvant j'avoue. Heureusement, les souvenirs gardent en vie tous ceux perdus de vue...

Chaque épreuve nous renforcent. Malgré la difficulté, on en sors toujours meilleurs...

Belle journée.

Anonyme a dit…

courage marion
je suis triste .

ton message est magnifique a chaque phrase que tu ecrit on sens un profond amour
sois courageuse ton destin etait de croiser sa route .
Cet amour tu devais le vivre le temps pensera tes blessures ...
SOIS EN CERTAINE IL EST LAS HAUT ET IL VEILLE SUR TOI ...
Je pense a toi dans cette epreuve
je t 'embrasse fort
claudia

linstantclaire.com a dit…

Ton article est magnifique!
Je t'ai suivi sur instagram en espérant une issue positive...
Ca va faire bientôt 6 mois que mon papa nous à quitté... Il est parti courir en forêt, ce qu'il aimait, et il n'est jamais revenu. J'ai l'impression qu'il va revenir et que tout va s'arranger mais non.
Seul le temps et les souvenirs nous aideront.
Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite et bonne continuation <3

Charlotte Grange a dit…

Cela faisait un long moment que je n'étais plus venue sur le blog, par manque de temps sûrement, et je n'étais pas du tout au courant pour Matt. Et je suis tombée sur cet article, comme ça, après des mois sans faire un tour ici. Je ne peux même pas décrire ce que ça me fait, je suis arrivée à la fin de l'article en larmes, tu écris tellement bien. Sois forte, je t'envoie un million de bisous et de courage, tu le mérite tellement. <3

Eva da Silva a dit…

Cet article à la fois émouvant et terrible m'a profondemment boulversé. Je me suis reconnue dans ce récit, autrement certes mais surement.
C'est abominable, oui, meler l'amour à la mort, c'est très dur. Le mélange amer et oxymorique des deux laisse un sentiment plus que fort, intense, et douloureux de tristesse. Je crois que dire "ça ira" ne correspond absolument pas étant donné que cet être n'est plus là, ne le sera plus jamais, et que l'anesthésie de cette douleur sera surement longue. Je crois que dire "tu survivras" est plus approprié. Oui, car après chaque épreuve de la vie, on survie. On apprend à tenir, à devenir ou à rester toujours plus fort, à s'adapter tant bien que mal à chaque changement de notre vie. Continuer à survivre pour et avec les gens qui sont là, tout en pensant toujours à ceux qui reposent dans les cieux. Continuer et se battre, car la vie est un combat de tout temps, il faut se battre face à tout. Etre forte et résister, toujours. Je termine mon commentaire les yeux humides.. naturellement. Courage.

Eva
http://evabohaime.blogspot.com/

Marine a dit…

Bonjour Marion, c'est très bien écrit et je te trouve très courageuse. Je te souhaite tout le bonheur du monde pour la suite.

Roxane Renard a dit…

Quelle claque... pleine de frisson, je ne peux que tu souhaiter du courage comme nous le faisons tous...

Anonyme a dit…

J'ai bien mis deux mois à trouver mes mots:

Je vis le deuil comme l'installation d'un hérisson au creux de mon ventre. Il suffit d'un mot, d'une odeur, d'un souvenir pour qu'il déploie ses épines et me déchire de l'intérieur. Mais la plupart du temps il reste roulé en boule dans mon bas-ventre, petite présence muette qui pèse lourd et me tient chaud.

lorna a dit…

J' ai pleuré comme un bébé.... ta force, ta vision des choses, ton courage, ton sourire m'impressionne !!!! Tu es extraordinaire ! 1000 bisous Marion .. il sera tjs la... <3 <3

Anonyme a dit…

Ma belle Marion, après avoir suivi les péripéties des recherches pendant des mois sur twitter, je ne tombe que maintenant sur cet article bouleversant qui m'a mis les larmes aux yeux. Ton courage est une inspiration pour nous tous, l'histoire que tu as vécue sera une force pour toujours.... je pense fort à toi.

Anonyme a dit…

Des années que je te suis et te vois évoluer, en lectrice " de l'ombre" ... Et le 1er message que je t'écris. Mon esprit censure l'intensité d'une telle peine, j'essaie d'imaginer ce que tu vis, mais les images sont trop douloureuses ... Tu me fais prendre conscience de la beauté et de la dureté de la vie, que tout peut basculer d'un instant à l'autre, que ce n'est pas juste, et que soit on se laisse sombrer, soit on vit sa peine et on se relève.
Ta lucidité, tes proches, et ta jeunesse seront tes forces, comme Matt qui, de là-haut, te regarde et veillera sur toiIl Tu ne passeras pas les prochaines années a survivre, NON ! Tu les viveras, les croqueras à pleine dents, car tu rencontreras de nouveau l'amour ! ce ne sera pas Matt, ça ne le remplacera pas, mais crois moi le bonheur et l'amour trouveront un autre visage. Prends soin de toi, laisse toi du temps, mais sache qu'un jour que tu arriveras à rire de nouveau , a ne plus y penser des le réveil, car le temps aura fait son œuvre ... J'en suis sûre, car tu le mérites.

Lisa a dit…

C'est difficile de trouver les mots juste. De toute manière il n'y en a pas dans ce genre de situation mais je tenais tout de même à laisser une trace pour que tu saches que tu n'es pas toute seule <3 je pense souvent à toi

Emma a dit…

Ton article est magnifique, je ne m'attendais pas a ce que tu te "confie" à nous, c'est très touchant. Tu as bien raison il ne faut jamais oublier. Votre complicité ne s'éteindra jamais, vois cette année passée auprès de lui comme une bénédiction je suis sure que grâce à lui ta vision de la vie à complètement changé et il sera fier de voir le chemin que tu suivras à présent.

Clem a dit…

Marion j'ai suivi cette histoire de près mais je ne suis pas revenue depuis longtemps je n apprends que cette triste issue ce soir j'en suis bouleversée
Ton texte est si fort si poignant si vrai ... Si dur
Je n'ai plus de mots <3

Yasmina a dit…

Marion,
je te souhaite bcp de courage dans cette dure épreuve. L'histoire est juste triste et tes mots bouleversants.
Je te souhaite le meilleur pour la suite

maquillage yeux verts a dit…

J' ai pleuré comme un bébé....

Dépêches Mode a dit…

Ton article m'a boulversé !
Moi qui venais sur ton blog pour avoir des informations sur l'Inde, je suis tombée sur cette lettre boulversante. Cela m'a d'autant plus touchée qu'avec mon copain nous avons fait l'Australie et souhaitons partir en Inde. Je crois qu'on a attrapé le virus. Et ce n'est pas plus tard qu'hier que mon homme me parle de son envie de voyager au Népal. J'ai imaginé le temps d'une seconde que ton histoire aurait très bien pû nous m'arriver. Je suis de tout coeur avec toi même si cela n'est pas suffisant. C'est une chance d'avoir connu le grand amour mais c'est encore plus terrible quand on nous l'arrache si violemment. Toutes mes pensées et mon soutien s'envolent vers toi.

Courage !

Gwendoline
http://depechesmode.com

Virginie a dit…

Salut Marion !
J'ai lu cet article des dizaines de fois, je ne trouverais pas les mots pour soulager ta peine, qui est présente malgré ces quelques mois; excuse moi.
En fait je t'écris ce commentaire telle une déclaration d'amour blogosphérique, bien sûr. Tu es la première bloggeuse que j'ai suivi, à l'époque j'étais encore au lycée donc j'estime que ça devait être en 2008, et depuis tu es toujours dans la page d'accueil de mon Mac, en espérant qu'un jour tu te sois relancée à écrire. Tu as une belle plume, et tu détends les journées. Tu fais parti des 2 seules bloggeuse dont je ne me lasse pas (avec Coline de EPPColine). En fait je me dis qu'à force d'encouragements, tu reprendras peut être le fait d'écrire 1 article toutes les semaines, les deux semaines, par mois? Bon certes en attendant je ne me lasse pas de te lire sur Twitter ! ;)
Et puis il n'y a pas que des blogs modes, il y a des blogs tout court. :)
Bonne continuation

Virginie

Anonyme a dit…

Quelle joie de voir que tu es revenue sur le blog !! que tu as passé un cap certainement douloureux mais que tu as décidé de continuer à vivre (à aimer à te passionner). C'est bien !! Je dois être la seule à ne pas comprendre ce que WTF veut dire (question de génération j'imagine)mais ce n'est pas grave, ton post est émouvant et surtout tu n'es PAS SEULE. Bravo pour ton courage et merci de continuer !
Cathie

Miss Zaza a dit…

Ton article que je viens de decouvrir par hasard aujourdh'ui est tres touchant, d'autant plus que aujourd'hui aussi, quel hasard, je viens de revenir sur la blogosphere, apres des mois d'absence suite à la perte de mon frere il y a 3 mois... j'imagine ce que tu vis, ma belle soeur vit la même chose, c'est dur, mais comme je le dis dans mon article d'aujourd'hui, la vie continue...et il faut la vivre pour ceux qui ne sont plus la. Courage

 
Marion Rocks