dimanche 29 novembre 2015

Et après ?

Mobilité

Vendredi 13 novembre, j'ai eu de la chance. Mes amis, mes proches sont en vie et moi aussi. Je n'ai pas vraiment compris ce qui s'était passé car j'ai appris la nouvelle à minuit passé, en sortant du ciné avec un ami chez qui je suis allée dormir pour éviter de rentrer dans mon quartier, mon 11ème arrondissement chéri.

Ce n'est que le lendemain après-midi que j'ai réalisé, en branchant mon téléphone éteint depuis la veille. En écoutant la dizaine de messages vocaux de mes amis et de ma famille. Leurs voix inquiètes, les sms de stress, envoyés à la chaîne.

J'ai repensé à Matt, à l'enfer des 6 mois d'attente, de recherche, à ne pas savoir. Et j'ai regardé les infos toute la journée pour comprendre ce qui s'est passé. J'ai fait une boulimie d'images, de vidéos tournées avant/pendant/après l'horreur. J'ai lu les premiers témoignages, partagé les avis de recherche des premiers disparus, jusqu'à m'en rendre malade.

Mais bizarrement, aucune peur ne m'a envahie, ni aucune haine. Certes, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps en lisant le témoignage de trop. Mais ce qui m'a le plus surprise, c'est que je me suis sentie envahie d'un étrange sentiment d'amour. J'ai passé mon samedi à envoyer et recevoir des messages d'amour, à prendre des nouvelles des uns et des autres. J'avais aussi profondément envie de prendre un peu de la douleur des proches des victimes. Mes plaies sont cicatrisées, je n'ai plus de haine ni de peur envers l'atroce douleur qu'est celle de perdre un être cher, je voulais simplement prendre les gens dans mes bras. Je ne savais pas comment aider, à part en aimant et surtout en vivant.

Dès le dimanche 15 novembre, ma vie a repris son cours : c'était une question de survie. Dès que je tombe par inadvertance sur un témoignage ou des images de ce vendredi, je m'effondre. Alors je prends du recul, je sors, je ris, je bois, je glande, je bosse, je cours, je boxe, j'aime et surtout j'essaie de comprendre. Comment mieux aimer, comment être une meilleure personne sur cette Terre ?

Le mardi soir, je suis allée à l'avant-première du film d'animation "Le Prophète" adapté du recueil de poèmes de Khalil Gibran. Encore une coïncidence étrange : je n'avais jamais entendu parler de ce best-seller avant que Matt ne le lise au Népal. Je l'avais acheté suite à ses conseils et l'avait lu à mon retour à Chennai, pendant qu'il entamait son ultime voyage. A l'époque je n'avais pas tout compris car les enseignements de Gibran ne faisaient pas écho en moi, je n'arrivais pas à les mettre en perspective avec ma propre vie ou ma vision du monde.

Mais mardi soir, Le Prophète a pris tout son sens. J'ai généreusement pleuré du début à la fin tant les paroles de Gibran m'ont touchées. Cette fois, les enseignements du Prophète faisaient écho à tout ce qui venait de se passer : la mort, l'amour, la tristesse et la joie, la liberté... Cela m'a permis de mettre des mots sur des sentiments que je n'arrivais pas à décrire. Je suis sortie de la séance émue, sereine et reposée. Et encore une fois remplie d'amour pour le monde qui m'entoure.

Alors si vous ne saviez pas quoi offrir à vos proches à Noël, offrez-leur Le Prophète et courez au cinéma ce mercredi 2 décembre. En plus d'être une histoire incroyable, la réalisation du film d'animation est très originale : chaque poème dévoile un univers graphique différent. On en prend plein les yeux (l'un des poèmes est réalisé par Joan Sfar) et plein les oreilles (2 poèmes sont chantés par Damien Rice). Je vous invite à regarder la bande-annonce pour découvrir quelques images justement.

De mon côté, je suis heureuse de pouvoir vous offrir 2 exemplaires du livre. Envoyez-moi juste un petit e-mail à marionrocks.blog@gmail.com avec vos coordonnées complètes et j'enverrai les exemplaires au hasard à 2 d'entre vous !

Et pour répondre à la question "Et après ?"
Après ce qui vient de se produire, je ne me permettrais que de donner ces quelques conseils : aimez, lisez beaucoup et avec du recul, reposez-vous et n'attendez pas qu'il soit trop tard pour passer du temps avec les gens qui vous sont chers plutôt que de le gaspiller à critiquer ceux qui vous insupportent. L'amour est la réponse, pas la terreur ni la psychose.
J'espère en tout cas que vous allez bien et que l'horreur de ce vendredi 13 n'a pas touché vos proches. Prenez soin de vous !

10 commentaires:

Vikie a dit…

ma chère Marion,
Tu fais exactement échos à mon ressentis. Sachant tout de même que personnellement je n'ai presque pas allumé la TV pour ne justement pas sombrer comme ce fut le cas en janvier. Je résiste à ma manière, je compatis et je propage autant d'amour que je peux, même auprès d'inconnus que je rencontre dans le cadre de mon travail. J'ai même pu avoir une discussion extrêmement intéressante avec une Yougoslave qui a vécu le déchirement de ce pays de l'intérieur. Nous avions la même façon de penser sur la façon de réagir et de ne pas paniquer alors qu'elle a vécu la guerre et moi non.
Je n'ai pas changé mes habitudes, je continue de vivre (et de sortir aussi peu, mais tout est loin ici.... et la nuit je suis plus inquiète d'une rencontre avec un sanglier qu'avec un fou....). bref je m'égare comme toujours.
Il faut prendre du recul, et profiter de la vie, de ses proches le plus possible, et surtout de suite, tant que l'on est certains que tout va bien.
Quand au livre, il m'interpelle totalement. Les extraits que j'ai visionné aujourd'hui à la TV (bizarre ça fait exactement échos je trouve ^^ comme un signe du destin ^^), m'ont touché. Je ne vais presque jamais au cinema, mais il se pourrait que je fasse une entorse, l'histoire me semble parfaitement d'actualité, le dessin en finesse et magnifique...
Je file t'écrire le mail pour tenter ma chance, et sinon... le livre sera activement recherché.... et je sais déjà chez quel libraire passer commande ^^ (il me faudra juste attendre 5 semaines ..puisqu'il a des délais très long...)
En tout cas superbe article qui montre aussi comment tu as changé ces dernières années, un changement que j'admire.
Vicchristine/Vikie

Geekette a dit…

Très beau billet comme toujours.
Comme toi, comme beaucoup de monde, je me suis noyée d'images. Je me suis noyée de larmes. Encore sous le choc. Le temps aidera.
Mais il faut continuer à vivre, à avancer, à garder nos habitudes.
Aimons-nous, tuons la guerre.

Anonyme a dit…

Bonjour Marion,

Je ne sais pas si c'est l'endroit approprié pour te dire ce que je vais te dire. Mais après tout si je pense !
Je te suis depuis très longtemps, depuis 2009 je dirais. J'allais, à l'époque, sur ton blog tous les jours. Je suivais tes aventures en me disant que tu avais une "vie de rêve". Petit à petit, j'ai commencé à ne plus venir aussi souvent, au fur et à mesure que tu postais de moins en moins d'articles, faute de temps. Jusqu'à ne plus venir du tout. Enfin 1 fois tous les 6 mois quoi !

Et puis je me suis inscrite sur Twitter (avec 100 ans de retard!), et de tweets en RT je suis tombée sur ton Twitter. Et je me suis dit "tiens je vais aller refaire un tour sur son blog, ça fait longtemps !". Et si j'avais du coup suivi de très loin tes aventures en Inde, je me suis replongée dans tes articles avec un engouement certain !

Et je dois te dire, Marion, que j'aime la personne que tu es devenue. Je ne te connais pas, mais on ressent ta maturité dans tes écrits. Tes propos sont justes et réfléchis, on est loin de la petite jeune qui montrait son dernier manteau ! Les sujets dont tu parle sont à la fois personnels et en même temps touchent tout le monde. Je ne sais pas si tu es un modèle, je pense que c'est une lourde tâche que d'en être un, mais tu es devenu quelqu'un que j'admire pour sa maturité et j'espère que tu conservera cette humilité dont tu dispose.
Sache le ! Et continue comme ça.
Même si tu ne postes plus qu'une fois par mois.

Bonne continuation,
Marjorie

Charlotte a dit…

Très beau texte comme toujours.
Je n'ai connaissais pas cet ouvrage alors merci beaucoup pour la découverte.
Je suis sûre que ça plairait à mon copain, qu'il doit peut-être déjà connaître d'ailleurs, si non je vais le lui offrir et je lui piquerai pour le lire à mon tour !

Anonyme a dit…

Lire encore et toujours. Apprendre que la vie vaut le coup.

Olivia (à Paris) a dit…

Je ne connaissais pas et je vais l'acheter direct.
Perso, je suis plus que chamboulée et je n'arrive pas à reprendre une vie normale, prendre le métro, sortir.
Je sais que c'est aussi ce qu'ils recherchent mais je suis terrorisée par le bruit des balles, les images, dont celle de l'intérieur du bataclan sur laquelle je suis tombée par inadvertance, les pleurs.. Le deuil, je ne sais pas faire, je suis très très nulle là dedans.
Les visages de ces gens, si jeunes, si libres me hantent pas mal. La question qui m'obsède c'est comment des êtres humains peuvent faire ça. Comment pet on passer de l'humain à monstre ? Comment peut on détruire le cerveau de quelqu'un par pur appât du gain et semer la mort sans aucun remord.

Ma soeur devait être au Bataclan ce soir là, et je remercie celui ou celle qui l'a invité à l'Olympia à la place.

Alors il faut continuer à aimer, s'étouffer d'amour, lire, apprendre, communiquer et pardonner les vieilles rancoeurs et aller de l'avant.
Bises Marion!

Anonyme a dit…

Bonjour Marion et merci pour cet article toujours juste.
je ne connais pas ce livre et je serai ravie de le lire. Merci pour la découverte
Des bises Véronique

Anna Dopewum a dit…

Marion,

Tu m'a donné envie de lire ce livre, et ce n'est pas la première fois que grâce à toi me viens l'envie de faire quelque chose car c'est grâce à toi si je suis partie voyager au Sri Lanka en 2014, suite à un article que tu avais écrit à l'époque.
Ce voyage a été comme un songe, une aventure au coeur d'une île extraordinaire, peuplée de gens bienveillants, je n'ai pas pu m'empêcher de m'émerveiller chaque matin de la beauté des paysages, de cette lumière si particulière...Bref jusqu'à maintenant tes conseils m'ont plutôt été favorables et c'est pour cette raison que je pense à lire ce livre, d'ailleurs au passage mon prochain projet de voyage, c'est l'Inde (curieuse coïncidence!) :)
Anna.
ps: moi aussi je me lance dans l'univers du blog, passes donc y faire un tour... www.tendancesetcrustaces.blogspot.com

Styrax oï a dit…

Livre reçu ce matin, merci beaucoup Marion!! Je le lirai dès la semaine prochaine! Bonne année 2016 à toi, bises!

Anonyme a dit…

<3

 
Marion Rocks